Kenya : l’opposition change de stratégie

L’opposition kényane a changé de stratégie vendredi en appelant au boycott des entreprises de proches du chef de l’Etat réélu, Mwai Kibaki, rapporte TV5.
Ce vendredi, dernier des trois jours des manifestations visant à protester contre les résultats de l’élection présidentielle du 27 décembre, cinq personnes -quatre à Nairobi et une à Mombasa (est)- ont été tuées par balle par la police, qui avait interdit tout rassemblement. Au moins 25 personnes ont été tuées depuis mercredi au cours des manifestations.