Kenya : des éléphants et des lions tués dans le parc national d’Ambroseli

Pour cause de représailles ou de protestations politiques, de protection des cultures ou de pure délinquance, quatorze éléphants ont été blessés à la lance, provoquant la mort de quatre d’entre eux, depuis le début de l’année, dans le parc national d’Amboseli, au Kenya. Selon Le Monde, trois lions ont également été tués début mars, dont deux des suites de blessures à la lance sur un territoire Massaï. La surveillance du parc a été renforcée pour protéger cette faune vecteur de tourisme.