Kenya : Ban Ki-moon prône l’adoption de nouveaux objectifs de développement

Ban Ki-moon a annoncé, vendredi à Nairobi, qu’un nouvel agenda de développement durable universel sera lancé l’année prochaine, après l’expiration en 2015 des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Devant les participants de le première Assemblée de l’ONU sur l’environnement (UNEA), tenu jeudi et vendredi à Nairobi, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a annoncé, à la clôture, qu’un nouvel agenda de développement durable universel sera lancé l’année prochaine, après l’expiration en 2015 des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Selon Ban Ki-moon, « l’air, l’eau et le sol sont sous la pression des activités humaines et ce sera le mandat principal de nouvelle Assemblée de l’ONU sur l’environnement », indiquant que l’agenda de développement de l’après-2015 sera basé sur les progrès réalisés à travers les huit Objectifs du millénaire pour le développement, établis en 2000.

Le secrétaire général de l’ONU a été on ne peut plus clair, affirmant que « l’agence de l’après-2015 nécessitera de nouveaux moyens de mise en oeuvre, innovants et transformateurs, y compris de nouveaux partenariats qui peuvent travailler de manière intégrée, le transfert de technologies, le renforcement des capacités, l’accès à l’information ».

Invitant les gouvernements à contribuer à la lutte contre le changement climatique par l’adoption de mesures développées par les scientifistes et d’autres experts, afin d’éviter les conséquences sur l’agriculture, l’environnement et l’écosystème, Ban Ki-moon a exhorté les dirigeants du monde à favoriser le développement durable pour le bien de la planète.

« La communauté internationale a besoin d’agir de manière définitive pour modifier les relations entre l’humanité et l’environnement », a alerté Ban Ki-moon.