Kadhafi propose un cessez-le-feu

Peu après l’annonce hier soir par le Conseil de sécurité des Nations de son accord à l’utilisation de la force pour protéger Benghazi, le-ministre libyen des Affaires étrangères Khalid Kaim, a annoncé lors d’une conférence de presse diffusée par Al Jazeera, que la Libye était prête à discuter d’un cessez-le-feu, mais souhaitait avant en discuter les modalités. Le risque étant bien sur que ces discussions trainent en longueur et permettent aux troupes pro-kadhafi de continuer encore quelques jours leurs massacres…