Judo : bourreau de la Marocaine Sofia Bellatar, l’Algérienne Amina Belkadi vise une qualification aux JO


Lecture 2 min.
Amina Belkadi vise une qualification aux JO
Amina Belkadi vise une qualification aux JO

La judokate algérienne, Amina Belkadi, sacrée championne d’Afrique de judo de la catégorie (-63 kg), en s’imposant en finale devant la Marocaine Sofia Bellatar, vendredi dernier à Antananarivo (Madagascar), vise une qualification pour les Jeux Olympique, au Japon.

Fraîchement sacrée championne d’Afrique des moins de 63 kg, la judokate algérienne, Amina Belkadi, se trace d’autres perspectives. Son objectif est désormais d’arracher un ticket qualificatif pour les prochains Jeux olympiques de Tokyo 2021, en récoltant le maximum de points lors des prochaines compétitions.

« Après ma consécration à Madagascar, je vais continuer à travailler très dur pour récolter le maximum de points lors des prochains rendez-vous internationaux en vue d’une qualification aux olympiades de Tokyo. Je me prépare, actuellement, à prendre part au Master de Doha ou je m’attends à une rude concurrence, vu que ce tournoi regroupe les 36 meilleures judokates de ma catégorie, mais je reste positive pour décrocher un bon résultat », a déclaré Amina Belkadi.

Amina Belkadi, qui rappelons-le, est sacrée championne d’Afrique de judo dans la catégorie des moins de 63 kilos (-63 kg), alors qu’elle s’imposait en finale, de façon majestueuse, devant la Marocaine Sofia Bellatar, qui n’avait pas démérité, vendredi 18 décembre dernier, à Antananarivo (Madagascar), est également revenue sur son parcours lors de ces joutes qualificatives aux Jeux olympiques de Tokyo 2021, reportés à l’été prochain à cause la pandémie du Covid-19.

Amina Belkadi (blanc)
Amina Belkadi à la manœuvre

« La compétition a été relativement difficile, lors de cette édition, à cause de l’interruption des entraînements pendant plusieurs mois à cause du Covid-19. Le retour sur les tatamis a été particulièrement difficile, mais j’ai réussi à gérer les combats jusqu’en finale, grâce aux conseils de mes entraîneurs », a indiqué Amina Belkadi, double championne d’Afrique des moins de 63 kg en 2019 et 2020.

À rappeler que l’Algérie avait récolté six médailles (1 or, 3 argent et 2 bronze) en individuel en plus du titre africain par équipes (mixte), lors de ces 41èmes Championnats d’Afrique, qui se joués à Antananarivo, sur la Grande Île (Madagascar).

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter