Journée d’études : « Liberté économique au Maroc : réalité, enjeux et défis »

« La liberté économique au Maroc : Réalité, enjeux et défis» tel est le titre retenu pour la journée d’études organisée par le Réseau des Libéraux Arabes (NAL) en partenariat avec les projets Minbar Alhurriyya et UnMondeLibre, qui se déroulera à l’hôtel Golden Tulip Farah à Casablanca le 27 novembre prochain. Un communiqué de presse nous étant parvenu précise que l’organisation de cette journée d’études s’inscrit « dans le cadre des ateliers de travail organisées régulièrement par l’Institut canadien Fraser en collaboration avec la Fondation Atlas et le Cato Institute aux États-Unis.

Selon Mohammed Tamaldou, Président du Réseau des Libéraux Arabes, « la journée d’études s’inscrit dans le cadre de la politique du NAL visant à s’ouvrir sur des institutions internationales à travers l’organisation d’événements qui rompent avec les conférences généralistes traditionnelles pour se tourner vers des conférences appliquées et plus concrètes donnant lieu à un débat de fond entre les institutions internationales et les principaux acteurs dans le monde arabe ». Et d’ajouter, « Cette activité vise à ouvrir de nouveaux horizons pour l’économie marocaine à travers une appropriation scientifique qui va au-delà de se contenter de relayer simplement les idées produites au sujet de l’économie du Maroc. L’objectif est d’institutionnaliser une interactivité entre les institutions internationales de recherche et les chercheurs marocains pour que le Maroc puisse construire son propre modèle en fonction de ses propres spécificités ».

Cette journée d’études accueillera d’éminents intervenants, notamment le responsable académique au CATO Institute et à l’Atlas Foundation, le Docteur Tom Palmer, Fred MacMahon et François Minardi tous deux responsables à l’Institut Fraser, ainsi que l’économiste français Emmanuel Martin Directeur du projet UnMondeLibre.

L’originalité de cette journée d’études réside tout d’abord dans la participation de grands instituts de recherche internationaux de renom à l’image du CATO Institute, très influent non seulement aux Etats-Unis, mais également dans le monde entier. Mais aussi l’Institut Fraser qui publie chaque année son célèbre indice de liberté économique dans le monde, devenu une référence en matière de mesure de la qualité institutionnelle pour de nombreux décideurs autour de la planète. Ensuite, cette journée d’études instaurera une sorte de partenariat entre les auteurs du rapport sur la liberté économique et les universitaires, les politiques, les hommes d’affaires et les syndicalistes au sujet des indicateurs utilisés, dans la perspective de propositions de réformes appropriées.

Dans cette perspective, participeront aux différents ateliers prévus différents représentants, chacun dans son domaine de spécialité. Les ateliers qui débattront des cinq thèmes du rapport seront animés et dirigés par cinq experts marocains : le Professeur Farsi Serghini, Président de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah à Fès ; le Docteur Nouh El Harmouzi, enseignant-chercheur à l’université Ibn Toufail à Kenitra et directeur du projet Minbar Alhurriyya ; le Docteur Ahmed Moufid professeur à la Faculté de droit de Fès ; et le Docteur Hicham El Moussaoui, enseignant-chercheur à Université Sultan Moulay Slimane et responsable des relations publiques du projet UnMondeLibre.

Divers acteurs prendront part à cette journée d’études : en plus d’experts locaux nationaux et internationaux, un ensemble d’acteurs de la société civile, des représentants de partis politiques, des syndicalistes, des hommes d’affaires, des journalistes, des membres du gouvernement et plusieurs autres parties prenantes intéressées par la question des libertés économiques au Maroc.

L’objectif de cette journée d’études est double : d’une part, dresser un bilan des libertés économiques au Maroc, et d’autre part, proposer aux décideurs politiques des pistes et des mécanismes susceptibles de consolider et d’améliorer ces libertés économiques.

La journée d’études sera articulée autour de cinq ateliers en vue d’analyser, évaluer et débattre des 5 aspects de la liberté économique : la taille de l’État, la structure juridique et les droits de propriété, la stabilité du système monétaire et l’accès à une monnaie saine, la liberté de commerce international et enfin, la réglementation du crédit, du travail et des affaires.

Ces cinq thèmes seront débattus par les participants répartis en cinq groupes. Chacun des 5 groupes formés examinera un domaine de la liberté économique et il sera animé par un modérateur et un rapporteur. Une session plénière de synthèse viendra clôturer la journée avec un panel formé des modérateurs de chaque groupe dont chacun fera une présentation des résultats du groupe, puis engagera une discussion ouverte.

Les idées émergeant de cette journée d’études seront consignées dans le rapport final destiné aux responsables au gouvernement marocain afin qu’ils puissent s’en inspirer dans la mise en œuvre des réformes nécessaires à la promotion des libertés économiques pour un Maroc plus prospère.

La journée d’études sera marquée par la présentation de la traduction du livre-événement « Libéralisme » du Professeur Pascal Salin, traduit en arabe par le Professeur Tamaldou.

Publié en collaboration avec UnMondeLibre.org