Jour après jour, suivez sur le web le parcours de Maimouna, rescapée de la faim

En amont de la Journée Mondiale de l’Alimentation (16 octobre), Action contre la Faim et la Commission européenne souhaitent attirer l’attention sur un fléau qui tue chaque jour 10 000 enfants : la malnutrition.

Pour cela, elles mettent en place le blog Le banquet contre la faim qui, grâce à des informations générales, permet de mieux comprendre ce qu’est la malnutrition et qui, surtout, lui donne un visage : celui de Maimouna, petite fille centrafricaine malnutrie soignée dans un centre pédiatrique à Bangui, dont l’histoire est racontée jour après jour pendant toute la durée du traitement.

La malnutrition, ce n’est pas seulement une liste de chiffres, comme celui des 55 millions d’enfants souffrant aujourd’hui de cette maladie dans le monde. La malnutrition représente aussi des destins brisés, des histoires de jeunes entravés dans leur réussite scolaire et professionnelle par une maladie qui affecte le développement psychomoteur. La malnutrition est aussi un fléau qui affecte la santé économique des pays, dont le coût représente jusqu’à 3% de leur PIB.

Alors que le sommet des Objectifs du Millénaire vient de s’achever, Action contre la Faim et la Commission européenne rappellent la nécessité de mettre la malnutrition au rang des priorités.

Le 16 octobre, un événement impressionnant : le Banquet de la Faim

Le 16 octobre, ils ne passeront pas à table. « Ils », ce sont les 10.000 enfants qui chaque jour meurent d’une maladie que l’on peut pourtant traiter : la malnutrition.

Pour symboliser ces 10.000 victimes quotidiennes d’un fléau oublié, la Commission européenne et Action contre la Faim organisent le 16 octobre au pied de la Tour Eiffel et dans 26 villes de province un banquet impressionnant : le Banquet de la Faim.

Sur des nappes noires et immenses déroulées à même le sol, 10.000 assiettes à Paris et plusieurs centaines en province représenteront les 10.000 enfants morts de malnutrition en une seule journée.

Dans le public, chacun sera invité à déposer sur une assiette un flyer portant un message personnel – celui qu’il souhaite porter à l’attention du monde et de ses dirigeants – en vue de faire reculer la malnutrition.

Une exposition photo, des panneaux informatifs et des échanges avec des professionnels de terrain permettront également au public d’en savoir plus sur la malnutrition et la manière dont Action contre la Faim et ECHO (Service d’Aide Humanitaire de la Commission Européenne) agissent pour faire reculer ce fléau.

La malnutrition est, selon l’OMS, la menace la plus grave pesant actuellement sur la santé publique mondiale. Elle tue 10 000 enfants par jour.
En comparaison, l’épidémie de grippe H1N1 2009 qui a suscité un vent de panique et la mise en place d’un dispositif de prévention, d’alerte et de traitement gigantesque a fait environ 18500[1] morts confirmées. La malnutrition, en deux jours seulement, en tue davantage, dans l’indifférence générale. On ne peut laisser cela continuer !

Il faut faire de la lutte contre la malnutrition une priorité. Ensemble, disons :
NON A LA MALNUTRITION !
Pour en savoir plus sur la malnutrition, une seule adresse : www.lebanquetdelafaim.org