John Kufuor à Paris

Le président du Ghana, John Agyekum Kufuor, effectuera une visite en France du 2 au 6 octobre 2005 et participera aux travaux de la conférence générale de l’UNESCO (info PANAPRESSE samedi 1er octobre 2005).

Paris s’apprête à accueillir avec tous les honneurs le président ghanéen, qui pourra s’entretenir avec un grand nombre d’interlocuteurs politiques et économiques au cours des quatre jours qu’il passera en France.

Au cours de son séjour, John Kufuor aura en particulier un entretien avec son homologue français, Jacques Chirac, avant de prendra part à un dîner offert en son honneur par le ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy.

Le président ghanéen s’entretiendra également avec plusieurs représentants d’entreprises françaises et participera à un séminaire, en compagnie d’hommes d’affaires français, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris.

« Le Ghana constitue en Afrique de l’Ouest un pôle de stabilité politique majeur et un modèle de démocratie et de bonne gouvernance en Afrique. A ce titre, il a été le premier pays à se prêter à l’exercice de la revue par les pairs mené dans le cadre du NEPAD (Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique) », a déclaré au cours d’un point de presse, le porte-parole du Quai d’Orsay, Jean Baptiste Mattei, tout en soulignant l’excellence des relations de coopération entre les deux pays.

Jean Baptiste Mattei a rappelé également l’engagement décisif du président Kufuor en faveur de la paix dans la région par son « ferme attachement » à la résolution négociée des conflits qui lui permet de mener « une politique active en Afrique de l’Ouest et de jouer un rôle de conciliateur, en faveur d’une intégration régionale accrue ».

Au-delà des propos diplomatiques de rigueur, les relations entre Paris et Accra constituent un pilier de la nouvelle politique africaine de la France, qui ne s’arrête plus aux frontières du « pré carré » francophone, et qui tente de diversifier ses rapports économiques avec de nouveaux partenaires.