Joachim Chissano lauréat du Prix Mo Ibrahim

Joaquim Chissano, ancien président du Mozambique, a été désigné, lundi à Londres, lauréat du Prix Mo Ibrahim récompensant les actions d’un leader africain.

L’annonce a été faite par l’ancien Secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, président du Comité du Prix, devant une assemblée composée de membres du corps diplomatique africain accrédité à Londres, de représentants de la Société civile et des médias.

« Les actions du Président Chissano en faveur de la paix, la réconciliation, une démocratie stable et le progrès économique de son pays ont énormément impressionné aussi bien que sa dernière décision de ne pas briguer un troisième mandat, pourtant autorisé par la Constitution, à la tête de son pays », a déclaré M. Annan.

Faisant l’éloge de sa gestion des affaires publiques mozambicaines, Kofi Annan a affirmé qu' »en faisant passer le Mozambique d’une ère de conflits à une ère de paix et de démocratie, Joachim Chissano a apporté sa plus grande contribution ».

Il l’a également félicité pour « le rôle très important qu’il a joué en dehors des frontières de son pays », notamment pour avoir été « une puissante voix de l’Afrique sur la scène internationale ».

Le prix, qui sera décerné chaque année, a été créé par la Fondation Mo Ibrahim et lancé en octobre 2006 comme une initiative africaine pour promouvoir la bonne gouvernance en Afrique. Il a pour ambition d’encourager les leaders qui ont cherché, au cours de leur passage au pouvoir, à surmonter les défis du développement de leur pays, à améliorer le niveau de vie et le bien-être de leur peuple et à poser les fondations d’un développement durable.

A l’annonce du résultat des délibérations du Comité du Prix, Mo Ibrahim s’est dit « absolument ravi que Joaquim Chissano ait été sélectionné comme premier lauréat du Prix de sa fondation, affirmant que « c’est un homme qui a réconcilié une nation divisée et qui a érigé les fondations d’un avenir stable, démocratique et prospère pour son pays. A ce titre, il est un modèle non seulement pour l’Afrique, mais aussi pour le reste du monde ».

Le Prix Mo Ibrahim, qui sera remis à Joachim Chissano, le mois prochain à Alexandrie (Egypte), comprend une dotation de 5 millions de dollars US sur 10 ans et 200.000 dollars US par an pour le restant de la vie du récipiendaire, tandis qu’un troisième fonds, de 200.000 dollars US, lui est attribué par an sur 10 ans pour financer ses activités d’intérêt public et des causes justes.