JO 2012 : Mariem Alaoui Selsouli ira-t-elle à Londres ?

L’athlète marocaine Mariem Alaoui Selsouli pourrait bien être interdite des Jeux olympiques. Elle aurait été récemment contrôlée positive par la Fédération internationale d’athlétisme. Un coup dur pour le Maroc qui pourrait perdre, pour les JO, l’un de ses meilleurs athlètes.

Pas de Jeux Olympiques pour Selsouli ? Agée de 28 ans, l’athlète marocaine était l’une des favorites du 1500 m. Mais ses chances de réaliser un nouvel exploit aux Jeux olympiques (JO) de Londres, du 27 juillet au 12 août prochain, pourraient bien s’envoler. Mariam Alaoui Selsouli a été contrôlée positive à un diurétique au début du mois de juillet, selon L’Equipe qui est plus catégorique en affirmant qu’elle ne participera pas aux JO.

Rachid Chemlal, le mari et entraîneur de Selsouli, a réagi lundi et à nié tout dopage de l’athlète. Il a par ailleurs assuré qu’elle sera présente aux JO de Londres, lit-on dans les colonnes du Matin.ma. Ce dernier a indiqué que son poulain avait subi un contrôle antidopage le 21 juillet qui coïncidait avec le premier jour du mois de Ramadan. Un contrôle qui intervenait suite au meeting d’Areva le 6 juillet dernier, où Selsouli avait établi la meilleure performance mondiale (MPM) de l’année sur 1500 mètres, en 3 min 56 sec 15/100e. Elle bat son propre record de 4 secondes et demie.

Risque de suspension à vie

Une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule. Au cas où l’information se confirmerait, non seulement Selsouli ne participera pas aux JO mais à plus aucune autre compétition. La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) l’avait déjà suspendue une première fois du 22 août 2009 au 21 août 2011 après un premier contrôle antidopage.

Aziz Daouda, ancien athlète et actuel président de l’Olympique marocain section athlétisme, a souhaité, dans une interview au quotidien Le Matin, que « cette information soit une simple rumeur ». « Cette nouvelle laissera des séquelles sur toute la délégation qui va être l’objet de toutes les suspicions. C’est terrible, cette nouvelle. La délégation marocaine va entamer les Jeux olympiques avec une affaire humiliante », déplore-t-il.

En mars dernier, Selsouli est devenue vice-championne du monde en salle du 1500 m, à Istanbul. Le 2 juin à Eugene, aux Etats-Unis, elle établit une MPM sur 3000 m (8:34.47), distance non olympique. Six jours plus tôt, elle avait remporté le 5000 m de la réunion de Rabat en 14 min 45 sec 91/100e.

Mariem Alaoui Selsouli à Istanbul