Italie : deux Maghrébins acquittés tout de même expulsés

Le Marocain Mohammed Daki et le Tunisien Gharsellaoui Mohamed Akremi ont été expulsés d’Italie pour des motifs de «sécurité et d’ordre public», samedi, après avoir pourtant été acquittés des charges de « terrorisme international » qui pesaient sur eux, rapporte Le Matin. « Des indices graves et des éléments de preuve, insuffisants pour que la magistrature prononce une condamnation, mais plus que suffisants au ministre de l’Intérieur pour qu’il établisse leur dangerosité (…) ont été accumulés », justifie un communiqué du ministère de l’Intérieur.