Irak : un mufti de l’Etat islamique transporté en camion ! (vidéo)

Shifa al-Nima

Un mufti de l’organisation terroriste Etat Islamique, appréhendé en Irak par les forces de sécurité, a dû être transporté en camion. Mais pour quelle raison ?

Si l’individu en question a été transporté non pas à l’accoutumée mais à l’arrière d’un camion, c’est tout simplement parce qu’il a des proportions largement supérieures à la moyenne, rapporte le Daily Mail.

L’individu, du nom de Shifa al-Nima, a été déplacé après avoir été débusqué par les forces de sécurité irakiennes, dans une habitation à Mossoul. Considéré comme l’un des principaux leaders du groupe Etat Islamique, Shifa al-Nima serait responsable de massacres, de la réduction à l’esclavage, d’exécutions, de viols, de l’enlèvement et de la vente de nombreuses personnes, dont il serait l’artisan.

Sans compter que c’est lui qui aurait ordonné la destruction de sites du patrimoine à Mossoul, a indiqué la police qui ajoute que Shifa al-Nima était « prédicateur dans un certain nombre de mosquées de la ville de Mossoul. Il était célèbre pour son discours d’incitation contre les forces de l’ordre ». Les photos du chef d’élite de l’Etat Islamique à l’arrière du camion mettent le feu à la toile !

Un Britannique, qui a combattu le groupe islamiste en Syrie et qui est aujourd’hui activiste des droits de l’Homme, Macer Gifford, a réagi aux photos. « Je suis ravi de dire que le Jabba de l’Etat Islamique a été capturé à Mossoul. Il était Responsable de l’exécution d’hommes, de femmes et d’enfants. Cet animal a violé et assassiné plusieurs personnes », commente-t-il.

L’organisation Etat islamique, qui a étendu ses tentacules en Afrique, avec notamment le groupe Boko Haram qui lui a fait allégeance, poursuit ses exactions. Face à l’inaction de certains pays frappés par le groupe terroriste, le Président rwandais, Paul Kagamé, a tenu un discours acerbes envers ses pairs.

A lire : Boko Haram : le Président Rwandais Paul Kagame charge ses pairs africains