Incertitude en Egypte

Alors que le « vendredi du départ » a été au final moins violent que les manifestations des jours précédents, Hosni Moubarak semble toujours décidé à rester en place, malgré les pressions internationales de plus en plus fortes. Ce samedi va être une journée de négociation alors que les manifestants sont toujours nombreux sur la place Tahrir au Caire.

20h15 : Est-ce un revirement dans la stratégie américaine en Égypte ? Frank Wisner, émissaire de Barack Obama en Égypte a déclaré qu’Hosni Moubarak « devait rester en fonctions », afin de conduire les changements nécessaires à la transition politique rapporte Europe1. Alors que les interventions d’Obama jusqu’à aujourd’hui laissait plutôt penser à un départ rapide de Moubarack, cette intervention de Frank Wisner, si elle est confirmée, laisse penser que les Etats-Unis ont changé leur fusil d’épaule devant la détermination du raïs à garder sa place encore quelques mois.

17h00 :Gamal Moubarak secrétaire général du Parti national démocrate (PND) ainsi que l’ensemble du bureau exécutif ont démissionné. C’est Hossam Badrawi, connu pour avoir de bons rapports avec l’opposition rapporte Le Parisien, qui prend le secrétariat général du PND.

14h00: Le nouveau vice-président égyptien, Omar Souleimane, et les chefs de l’armée égyptienne examinent diverses hypothèses visant à limiter l’autorité du président Hosni Moubarak et à son éloignement du palais présidentiel, écrit ce samedi le New York Times, citant des hauts responsables américains et égyptiens.

12h30 : Selon leur porte-parole Rashad Al-Bayoumi, les Frères musulmans ne veulent pas «que la révolution soit présentée comme une révolution des Frères musulmans, une révolution islamique», déclare-t-il dans une interview à paraître lundi dans Der Spiegel rapporte Le Parisien.

12h00 : Israël interrompt provisoirement ses importations de gaz naturel égyptien à la suite de l’attaque ce matin contre un gazoduc en Egypte. L’Egypte assure actuellement la fourniture de 40% du gaz naturel à Israël.

11h45: Le président égyptien Hosni Moubaral s’est réuni, pour la première fois depuis le limogeage de son gouvernement la semaine dernière, avec des ministres du nouveau gouvernement, selon l’agence officielle Mena. Moubarak s’est entretenu avec le Premier ministre Ahmad Chafic ainsi que les ministres du Pétrole, du Commerce, des Finances, de la Solidarité sociale et le gouverneur de la Banque centrale.

11h40. Le Quai d’Orsay demande aux chercheurs français en Egypte de ne plus s’exprimer dans les médias sur ce pays, au nom de l’obligation de réserve des fonctionnaires et pour des raisons de sécurité.

11h10 : Le premier ministre de Grande-Bretagne, David Cameron a déclaré : « Il n’y a pas de stabilité en Egypte Nous avons besoin de changements, de réformes et d’une transition pour obtenir la stabilité. »

11h00 : Le vice président Omar Souleimane doit recevoir des personnalités de l’opposition qui souhaite lui proposer de prendre les pouvoirs présidentiels au cours d’une période de transition rapporte Le Figaro.

10h00 : Hosni Moubarak reçoit plusieurs ministre pour faire le point sur la situation économique du pays.

09h00 : Sur la place Tahrir, les manifestants cherchent à bloquer les chars de l’armée qui font mine de se retirer. La journée de vendredi a été assez peu violente, en raison de la présence de l’armée qui a protégé les anti-Moubarak. Ceux ci s’inquiètent d’un possible départ de l’armée qui pourrait entraîner un retour des exactions.

 Une attaque contre un terminal gazier approvisionnant Israël a eut lieu tôt ce matin à 10 km de la bande de Gaza.

 Les journalistes français de l’agence Magneto Presse qui travaillent pour le compte de la chaîne Canal+ ont été libérés cette nuit.