Incendie rue Myrha à Paris : une marche blanche pour rendre hommage aux victimes

Une marche blanche a été organisée, le vendredi 4 septembre 2015, rue Myrha dans le 18ème arrondissement de Paris, afin de rendre hommage aux huit personnes qui ont perdu la vie dans l’incendie de leur immeuble, dans la nuit du mardi 1er au mercredi 2 septembre 2015.

Trois jours après l’incendie meurtrier qui a ravagé un immeuble de la rue Myrha dans le 18ème arrondissement de Paris en France, une marche blanche a été organisée afin de rendre hommage aux personnes qui ont perdu la vie. Le drame a touché tout le quartier de la Goutte d’Or.

La marche s’est tenue dans le 18ème arrondissement de Paris, en partant de la mairie du 18ème à la place Jules Joffrin. Lors de l’incendie, une famille de quatre personnes d’origine sénégalaise a trouvé la mort, laissant orphelin un enfant de 12 ans, qui a dormi chez sa tante, la nuit du drame. Les quatre habitants de l’immeuble blessés se remettent un peu plus chaque jour, selon la mairie.

Les survivants de l’incendie ont tous été relogés chez des membres de leurs familles ou encore chez des amis. Par ailleurs, une permanence d’aide aux victimes a été ouverte, vendredi, à la mairie, de 9 heures à 17 heures, pour apporter un soutien psychologique et une aide pour les démarches juridiques et administratives en vue de se faire indemniser. Une permanence qui risque d’être reconduite le 7 septembre prochain.

Le principal suspect, un SDF de 36 ans, placé en garde à vue, mercredi, a été transféré, jeudi, à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police, selon une source judiciaire. La garde à vue de cet SDF a été levée sans que l’enquête ne soit terminée. L’homme, connu pour des troubles psychiatriques, a été arrêté en possession d’une bougie et d’un briquet, non loin des lieux du drame.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le feu s’est déclaré à deux reprises dans l’immeuble. En effet, à deux heures du matin, les pompiers ont été appelés pour un départ de feu au rez-de-chaussée, au niveau des boites à lettres. Deux heures plus tard, un nouvel incendie, beaucoup plus important, s’est déclaré dans l’immeuble.

Lire aussi : Incendie à la rue Myrha à Paris : 8 morts dont un couple sénégalais et ses deux enfants