Immigration : un Soudanais de 25 ans meurt après avoir été poignardé à Calais

Un migrant de 25 ans d’origine soudanaise est mort, lundi soir, après avoir été poignardé dans le camp de la « Jungle » à Calais, où se sont entassés des milliers d’immigrés.

Nouveau drame à Calais. Un migrant soudanais de 25 ans est mort, lundi soir, après avoir été poignardé dans le camp de la « Jungle » à Calais, a indiqué le parquet de Boulogne-sur-Mer, qui précise que les faits se sont produits aux alentours de 4h du matin, lorsque la victime a reçu un coup de couteau au niveau du cou. Une enquête criminelle pour homicide volontaire a été ouverte et confiée conjointement à la police judiciaire et à la police aux frontières (PAF).

Depuis plusieurs mois, la ville de Calais, dans la région du Nord-Pas-de-Calais, fait face à une arrivée massive de migrants fuyant les guerres et conflits dans leur pays d’origine. Ils ont créé un camp, communément nommé la « Jungle » de Calais, pour s’y installer. Ils sont environ 4500 migrants à y vivre. Ils sont pour la plupart originaires d’Afrique de l’Est, du Moyen-Orient et d’Afghanistan. Tous tentent de survivre dans des conditions très précaires dans le camp de la « Jungle » jouxtant la rocade portuaire.

La violence est de mise dans ce camps et ses environs, où les affrontements entre migrants et policiers ne sont pas rares. Ces migrants ne veulent pas rester à Calais, mais comptent se rendre en Angleterre. D’où les heurts récurrents entre eux et les forces de l’ordre qui tentent de les empêcher de monter sur des poids lourd pour se rendre en Angleterre.

L’Europe fait face face à une véritable crise migratoire, depuis plusieurs mois. Selon l’organisation internationale de la migration, plusieurs centaines de milliers de migrants ont atteint les côtes européennes, en 2015. Des chiffres qui devraient encore augmenter.