Plus de 350.000 migrants ont traversé la Méditerranée depuis janvier

Plus de 350.000 migrants ont traversé la Méditerranée depuis janvier et plus de 2 643 personnes ont péri en mer en tentant de rejoindre les côtes européennes, a annoncé ce mercredi, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Les migrants, notamment, originaires de l’Afrique subsaharienne, sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance en Europe. Plus de 350.000 migrants ont traversé la Méditerranée depuis janvier, et plus de 2 643 personnes ont péri en mer après avoir tenté de rallier les côtes européennes, a annoncé ce mardi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Près de 220.000 sont arrivés en Grèce, et près de 115.000 en Italie, détaille l’organisation basée à Genève dans son dernier rapport.

Le nombre de migrants ne cesse d’augmenter chaque année. Pas plus tard que vendredi en fin de journée, l’OIM évoquait environ 330.000 migrants et réfugiés ayant effectué la traversée en mer depuis janvier. Au total, plus de 350.000 personnes ont traversé la Méditerranée cette année, contre quelque 219.000 en 2014, précise l’organisation. De même 2014, près de 3 500 migrants et réfugiés ont trouvé la mort ou avaient été portés disparus en Méditerranée, selon le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

L’Europe fait face à une crise sans précédent face à l’afflux de migrants toujours plus volontaires pour se rendre sur ses côtes. La plupart fuient les guerre et conflits dans leur pays d’origine. Selon les dernières estimations, des organisations spécialisées sur la question de l’immigration, il s’agit de l’une des pire crise que le continent européen vit depuis son histoire. Un sommet d’urgence pour tenter de résoudre la crise est prévu le 14 septembre. « Les dirigeants de l’Union européenne, qui doit faire face à un afflux importants de réfugiés sur leurs territoires, sont prêts à organiser si nécessaire une réunion d’urgence sur la crise des migrants qui sévit en Europe, sans compter que les ministres de l’Intérieur des Vingt-Huit travaillent déjà à la recherche de solutions », avait déclaré vendredi dernier la chancelière allemande Angela Merkel.

En attendant, des centaines de migrants continuent à affluer en Europe. Le vieux continent, qui n’a pas de politique commune sur l’immigration, n’a toujours pas la solution pour faire face à cette crise inédite.