Immigration : des patrouilles françaises et italiennes au large de la Tunisie

Le ministre de l’Intérieur italien Roberto Maroni, à l’issue de sa rencontre ce vendredi avec son homologue Claude Guéant, a annoncé que la France et l’Italie mettraient en place des patrouilles communes au large de la Tunisie pour empêcher les départs de migrants. Le ministre français a cependant réaffirmé que le permis temporaire de séjour « humanitaire », que l’Italie a décidé d’accorder aux Tunisiens, ne leur permettait pas d’entrer pour autant en France s’ils n’avaient pas « de moyens financiers et de papiers d’identité ».