Immigration : 128 migrants secourus par la marine italienne


Lecture 2 min.
arton38713

Cent vingt-huit migrants, en provenance d’Egypte, d’Erythrée, du Soudan et de Syrie, ont été secourus en mer hier par la Marine italienne au sud-est de la Sicile.

Il y a eu plus de peur que de mal. Cent vingt-huit migrants, en provenance d’Egypte, d’Erythrée, du Soudan et de Syrie, ont été secourus en mer mercredi par la Marine italienne au sud-est de la Sicile, ont indiqué les autorités ce jeudi. Ces migrants, qui se trouvaient à bord d’une embarcation en difficulté au large du Cap Passero à la pointe de la principale île de Sicile. Ils ont été repérés par un hélicoptère de la Marine, dans le cadre de l’opération Mare Nostrum, lancée à l’automne dernier par les autorités italiennes en Méditerranée.

Les migrants ont ensuite été transférés à bord du navire San Giorgio. Parmi eux, se trouvaient huit femmes, dont deux sont enceintes, et 13 enfants, a précisé la Marine militaire italienne dans un communiqué. Le bateau s’est ensuite dirigé vers le port sicilien d’Augusta où il est attendu aujourd’hui en fin de matinée. La semaine dernière, en trois jours, près de 4 500 immigrés et demandeurs d’asile avaient débarqué en Sicile, selon l’Organisation internationale des migrations (OMI).

La plupart de ces migrants prennent leurs embarcations de fortune à partir des côtes libyennes, profitant d’une météo clémente et du fait que les autorités peinent à contrôler les frontières. Pas plus tard que mardi, 85 migrants, des Egyptiens et des Syriens pour la plupart, dont 40 mineurs et deux femmes, avaient débarqué dans le port de Rocella Jonica, en Calabre, après avoir été secourus en mer par une vedette de la Marine. Les migrants ont dit avoir voyagé pendant une semaine sans savoir de quel port ils seraient partis. Selon le Conseil italien des réfugiés (CIR), depuis le début de l’année, 10 000 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter