Images exclusives-Tchad : série d’attentats à N’Djamena, une dizaine de morts

attentat_2.jpg

Une attaque kamikaze a lieu au commissariat central de la capitale tchadienne N’Djamena, ce lundi matin, selon le ministère de l’Intérieur. Une dizaine de personnes auraient péri, selon des sources locales. Dans le même temps, l’école de police de N’Djemena a été attaquée aussi, faisant plusieurs morts. Attention, les images peuvent choquer !

N’Djamena secoué par une série d’attentats. Au moins une dizaine de personnes auraient été tuées, ce lundi matin, dans un attentat kamikaze au commissariat de police de N’Djamena, la capitale tchadienne, selon le ministère de l’Intérieur. L’attaque aurait été menée par des individus armés, selon ce responsable de la société civile tchadienne qui s’est confié à Afrik.com. La zone a été quadrillée par les forces de l’ordre, selon plusieurs témoins sur place.

attentat_2.jpg

Dans le même temps, une autre attaque a eu lieu à l’école de police de N’Djamena, faisant là aussi un véritable carnage. Pour le moment, on ignore le bilan définitif. L’attaque aurait aussi été menée par un groupe d’individus armés, qui ont effectué des tirs dans de l’école de police, selon cette source locale qui s’est confié à Afrik.com. Des attentats que Paris a condamnés.

En attestent les images, les attaques ont été d’une violence inouïe. Des restes humains : bras, jambe, tête, abdomen, tout y passe. On voit des « débris » humains qui gisent au sol, le sang qui a coulé à flot, devant des populations et des forces de sécurité sans nul doute surprises par l’un des assauts les plus sanglants menés en terre tchadienne depuis que le Président Idriss Deby a engagé ses troupes contre le groupe terroriste nigérian.

attentat_1.jpg

Boko Haram serait-il derrière ces attaques ? Plusieurs témoins affirment qu’il s’agirait du groupe terroriste nigérian qui serait derrière ces attaques successives. Pour le moment, les autorités n’ont pas confirmé si c’est bien la nébuleuse qui est derrière ces sanglants attentats. Les troupes tchadiennes sont en première ligne de la lutte contre le groupe terroriste qui a fait, depuis 2009, plusieurs milliers de morts.

Idriss Deby se trouve présentement en Afrique du Sud, où il prend part au sommet de l’Union Africaine. Un voyage qui pourrait être à tout moment écourté suite aux attentats de N’Djamena.