Il y a 2 mois jour pour jour, grave accident du Red-chef d’Afrik.com

img_2520.jpg

Il y a deux mois, jour pour jour, le Rédacteur en chef d’Afrik.com était victime d’un grave accident de la route. Après deux longs mois de convalescence, il reprend du service.

img_2520.jpg

Nous sommes les 25 mai 2015, 10h25, un mail de la Présidence sénégalaise nous invitait à la conférence de presse que donnait le Président du Sénégal Macky Sall, en compagnie de son hôte le Roi du Maroc, Mohammed VI. Rendez-vous est alors pris avec la Présidence sénégalaise avec une accréditation qui devait être remise à Afrik, une fois au Palais.

A 13h10, le reporter d’Afrik, qui avait quitté la région de Thiès (70 km de Dakar) aux alentours de 11h30, passe un coup de fil au contact à la Présidence. « Vous êtes arrivé ? Cela n’a pas encore commencé », lançait ce proche de Macky Sall. « Non, je viens de faire un grave accident », répondait le journaliste. « Ce n’est pas possible », se désolait notre interlocuteur. Et d’ajouter : « tenez-moi au courant. De toute façon, je vous rappelle ».

Arrivé à hauteur du pont de Hann, un véhicule de marque Hyundai, type Tucson, venait en effet de percuter de plein fouet le véhicule du Rédacteur en chef d’Afrik.com, avant de le projeter sur les glissières. Un choc violent qui a réduit la voiture en pièces détachées. Alertée par la violence du choc, la police, qui gérait la circulation, s’invite sur les lieux et appelle les secours.

img_2510.jpg

Une fois sur place, les sapeurs pompiers font le constat et transportent le journaliste au Centre de traumatologie et d’orthopédie. Plus de peur que de mal : aucune fracture, que des contusions, assez graves, qui cloueront le journaliste quelque deux mois, avec des séances de massage et de rééducation. Sans compter des va-et-vient incessants à la police pour les besoins de l’enquête sur l’accident « corporel ».

Ce vendredi, le Rédacteur en chef a été récupérer son permis de conduire à la police centrale de Dakar. Il est encore plus prêt à relever le défi d’un traitement de l’information au service des lecteurs d’Afrik.com.