Iheanacho, Ndidi et Balogun au mariage de Troost-Ekong animé par Davido

Troost Ekong (18 oct 21)
Troost Ekong

Le défenseur international nigérian de Watford, William Troost-Ekong, a épousé sa compagne de longue date lors d’un mariage privé à Londres, hier dimanche 18 octobre. Ses coéquipiers chez les Super Eagles, notamment Wilfred Ndidi, Kelechi Iheanacho et Leon Balogun étaient présents à la cérémonie animée par Davido. L’international français Moussa Sissoko, Tom Cleverly et de nombreuses autres superstars étaient présents.

William Troost-Ekong et sa compagne de longue date, ont scellé leur union à travers une soirée privée, à Londres. Heureux comme jamais, les deux tourtereaux ont esquissé des pas de danse incroyables alors que l’artiste nigérian populaire Davido se produisait à leur mariage. Ils ont ainsi partagé quelques clichés sur les réseaux sociaux, qui n’ont pas laissé les internautes indifférents. Si certains se sont limités à souhaiter heureux ménage au couple, d’autres ont tenté de rappeler la raclée de la veille en Premier League, face à Liverpool (0-5).

« Pourquoi tous vont-ils se marier avec oyibo (étrangère) ? », reproche Chioma Onoms. « C’est un complexe. Presque tous les footballeurs noirs sont mariés à des filles blanches », a indiqué Ibbforlife. « Les mariages privés sont très cool. Ils vous évitent beaucoup de stress, de drame et d’argent gaspillés », a fait savoir Kelechi Maryann Ohiaeri. « Après avoir perdu par 5-0 contre Liverpool », se moque Jay Toochy. « Pourquoi ils n’invitent pas Mo Salah après qu’il les a détruits », ironise également Victor Igba.

« J’espère qu’il a signé un accord prénuptial avec la dame. Je ne fais pas confiance aux dames oyibo (étrangères) », a dit Chris Okoh, faisant allusion à la séparation des biens, pour ne pas tomber dans le même piège que certains footballeurs, comme l’ancien international ivoirien Emmanuel Éboué. « Emmanuel Eboué n’enseigne jamais une leçon abi. Adorateurs blancs », a critiqué Don Samuel.