Ici on taille les démons

Vous délivrer du Mal, c’est l’objectif de la Mission Evangélique de la Source en Côte d’Ivoire. Pour cela, elle a une méthode révolutionnaire : la délivrance à la carte.

La Mission Evangélique de la Source (MES) en Côte d’Ivoire vient d’inventer un nouveau service pour ses fidèles : la délivrance (du Mal) à la carte. Premier camp de délivrance d’Afrique de l’Ouest, selon son responsable de la communication, Benjamin Godo Solo, la MES aurait déjà, grâce à ses différentes méthodes, délivré du Mal près de 3 000 personnes.  » La retraite spirituelle enregistre en moyenne 60 personnes délivrées par promotion. Nous en sommes à 38 promotions avec un taux de délivrance et d’exaucement de 82% en moyenne.  » La précision scientifique au service de la mission évangélique.

En 7 ans d’exercice, la MES, basée à Treichville,  » attire de nombreuses personnes venant de toutes les régions de Côte d’Ivoire et même de la sous-région pour sa désormais célèbre retraite spirituelle « , souligne-t-on à Ivoir Soir. La retraite, qui dure trois jours (du jeudi 19h au dimanche même heure), est un moment de recueillement, de jeûne et de prière. Au centre de la retraite : la  » Grâce « , un processus de délivrance s’adressant aux personnes qui connaissent des difficultés dans leur vie (chômage, maladie, envoûtement…). La Grâce s’étale sur cinq retraites, soit deux mois et demi et si la personne respecte ce délai, elle est libérée de son fardeau.

Les démons en pièces

Pour les moins motivés, la MES a tout prévu : avec la  » retraite classique « , un seul week-end suffit pour se délivrer de son mal. Au lieu de jeûner trois jours durant, les retraités  » classiques  » ont droit à une collation tous les soirs et des régimes spéciaux sont prévus pour les adolescents, les personnes malades ou médicamentées. Et si vous n’avez pas de week-end à débloquer, pas de problème, la MES pense à vous. Elle a mis sur pied une  » méthode  » qui permet aux fidèles de faire eux-mêmes leur délivrance : la Taillade des démons.

D’après l’un des pasteurs de la MES, le fidèle pourra combattre lui-même le Diable  » à partir des armes spirituelles contenues dans la Bible. Pour cela, il faut tailler les démons à 2 heures du matin, heure où opèrent les sorciers et autres esprits maléfiques « . Pourtant, n’est pas tailleur de démons qui veut.  » Celui qui n’est pas propre ne peut avoir l’aide du Seigneur « . Le secret :  » tailler le démon au nom de Jésus « . Vous voilà prévenus.