Hôtel acquis par Mohammed VI à Paris : pour Moulay Hassan ou Lalla Salma ?

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi Mohammed VI du Maroc vient de faire « l’acquisition d’un hôtel de luxe à Paris », en France. Un joyau d’une « valeur de 80 millions d’euros (environ 50 milliards FCFA) », qui pourrait être destiné au prince héritier, Moulay El Hassan ou même la princesse Lalla Salma.

Selon une information rapportée par le journal Africa Intelligence, le 1er octobre dernier, le roi Mohammed VI se serait offert un « hôtel particulier de 1080 mètres carrés, qui se situe à quelques encablures de la Tour Eiffel dans le 7ème arrondissement de Paris », au prix de 80 millions d’euros (environ 50 milliards FCFA) ».

« Mounir Majidi, le secrétaire particulier du roi et Hicham Naciri ont été chargés de s’occuper des négociations pour l’achat de ce luxueux hôtel particulier, situé au 20 avenue Emile-Deschanel, racheté au prince Khaled ben Sultan ben Abdelaziz al-Saoud, membre de la famille royale d’Arabie Saoudite », ont rapporté les journaux.

Il se susurre que le roi du Maroc, qui a « l’habitude de se rendre dans l’Hexagone notamment pour voir sa mère, Lalla Latifa Amahzoune Alaoui, qui a élu domicile avec son nouveau mari, Mohamed Mediouri », compte utiliser cet édifice, lors de ses séjours parisiens. Des supputations, pour l’heure.

Seulement, il ne faudrait pas perdre de vue que le prince héritier vient d’obtenir son Baccalauréat et pourrait se rendre dans une université. Pourquoi pas française ? En sa qualité de futur roi du Maroc, après le départ de son père, le prince Moulay El Hassan devra bénéficier des mêmes commodités sécuritaires que Mohammed VI.

Dans cette hypothèse, il n’est pas exclu que la princesse Lalla Salma, mère de Moulay El Hassan, séjourne avec le prince héritier dans cet édifice hôtelier acquis à Paris, par Mohammed VI. Au cas où Moulay El Hassan ne serait pas concerné par cette acquisition, sa mère peut bel et bien s’y installer, sous haute sécurité, en tant ex-Première dame du Maroc et mère d’un prince.

Un hôtel « racheté » d’un prince, « Khaled ben Sultan ben Abdelaziz al-Saoud, membre de la famille royale d’Arabie Saoudite » notamment, pour un autre prince, celui du Maroc. Mohammed VI a sans doute pris le soin de bien se renseigner avant de faire cette acquisition, dont il a certainement mesuré la dimension. L’avenir nous en dira certainement davantage.

A lire : Maroc, Goût fou du luxe : Mohammed VI peu populaire ?