Hommage à Zyed et Bouna, 8 ans après le drame

La ville de Clichy Sous-Bois a rendu un vibrant hommage dimanche huit ans après le drame, aux deux adolescents Zyed Benna et Bouna Traore, issus de l’immigration, morts électrocutés dans un transformateur EDF, le 27 octobre 2005, alors qu’ils étaient poursuivis par la police.

Clichy Sous-Bois, banlieue en région parisienne, n’a pas oublié le drame qui s’est produit le 27 octobre 2005. Jour où les deux adolescents Zyed Benna et Bouna Traore, issus de l’immigration, sont morts électrocutés dans un transformateur EDF, le 27 octobre 2005, alors qu’ils étaient poursuivis par la police. Le décès a été par plusieurs nuits de violentes émeutes de jeunes en colère dans les banlieues françaises durant un mois.

Huit ans après ce drame qui a troublé la France, la ville de Clichy Sous-Bois a décidé dimanche de rendre un hommage aux deux jeunes adolescents. Plusieurs dizaines de personnes ont assisté à la cérémonie, selon le journal Le Parisien. Le maire PS Olivier Klein a déposé une gerbe de fleurs sur la stèle édifiée près du collège où les deux jeunes étaient inscrits. Les policiers impliqués dans la mort des deux adolescents ont été renvoyés en correctionnelle le 20 septembre par la Cour d’appel de Rennes. Leur procès devrait se tenir en 2014.

Le parquet général a constamment requis un non-lieu dans cette affaire. Mais pour le frère de Bouna, Siaka Traoré, le fait que les deux policiers soient renvoyés en correctionnelle, montre qu’il « y a du progrès, une certaine reconnaissance. Nous sommes apaisés. On attend que justice soit faite. Adel Benna, frère de Zyed, a de son côté déclaré : Pour tourner la page, il nous faut un procès. On attend les explications ».