Hévéa Cameroun : plus de 1000 employés licenciés

Du jamais entendu depuis sa création en 1975. Hévéa Cameroun (Hevecam), filiale du groupe britannique Corrie MacColl spécialisée dans la production de caoutchouc, vient de connaître un mauvais vent en son sein, et lequel a entraîné, en ce début du mois de juillet, le licenciement de 1 037 employés sur les 5 945 que comptait son effectif global.

Causée par une baisse de production, la crise économique est la principale raison avancée, ayant contraint l’équipe dirigeante de cette entreprise citoyenne à pondre, en date du 26 juin 2020, un communiqué à l’intention des délégués du personnel, lequel portait sur les critères retenus pour fixer l’ordre des licenciements : l’impact de la réorganisation, les aptitudes professionnelles dont le caractère est non-productif, l’ancienneté dans l’entreprise, la contribution aux cotisations sociales au-delà de 180 mois, l’atteinte de l’âge de 55 ans, les charges familiales, etc.

Privatisée en décembre 1996, Hévéa Cameroun (Hevecam), dont la plantation s’étend sur une superficie de 42 000 ha, est une société anonyme au capital de 15,7 milliards FCFA. Elle est située sur le site de Niété, à 40 km de Kribi, dans le sud du pays.

Il est important de signaler que la densité de la population dans le district de Niété était très faible avant l’installation d’Hevecam (environ 2 habitants au km²), mais avec l’arrivée des ouvriers d’Hevecam et de leurs familles, elle atteint aujourd’hui 12 habitants au km².