Hedi Berrekhissa n’est pas mort

Le web a parfois des accents nostalgiques. Avec tendresse, un webmestre fait vivre la mémoire d’Hedi Berrekissa, le roi du foot tunisien. Un site funéraire, juste et touchant, en trois couleurs. Noir comme le deuil. Sang et or comme son club, le RC Lens.

Hedi Berrekhissa, dit  » Balha  » n’est pas mort. Un webmestre anonyme redonne vie au roi du football tunisien. L’interface impeccable d’hediberrekhissa.com (le site ne fonctionne pas) supporte des mots qui viennent du coeur. Sobre, sur fond noir, le site réchauffe aussi, par ses bordures aux couleurs chaudes, les fans attristés par la disparition brutale de leur idole.

Si le ton n’est pas joyeux, il est juste.  » Un certain soir, il faisait froid et on tremblait tous, pas à cause du temps, mais à cause d’une rumeur qui nous hantait l’esprit. Tout le monde disait que le lion était parti pour un monde meilleur, mais personne ne voulait y croire « , rappelle l’auteur en page d’ouverture. En janvier 1997, il y a presque 5 ans jour pour jour, Hedi s’éteignait, foudroyé en plein match par une crise cardiaque. Sans s’appesantir sur cet épisode douloureux, ce site, très documenté, nous invite à redécouvrir le héros tunisien.

Communion autour du lion

Hedi, sa carrière, sa vie, son jeu, ses qualités. Rien n’est oublié sur le site qui lui est consacré. Surfant d’une rubrique à l’autre, on se souvient de cet homme qui accumula les trophées. Coupe de Tunisie, coupe arabe, coupe d’Afrique des clubs, super coupe d’Afrique, coupe afro-asiatique… et la consécration, en 1995, lorsque Balha est sacré meilleur joueur arabe.

Sous l’onglet  » photos « , une collection de moments forts du football défilent avec toujours, la balle au pied, Hedi l’indomptable. L’auteur du site met également en avant les qualités humaines, moins connues, de cette star nationale. Et pour faire partager sa passion, il ouvre son  » livre d’or  » à ceux qui, comme lui, veulent faire hommage à celui qui est parti trop vite. Au-delà du bonheur qu’a pu nous apporter son jeu, Hedi nous offre à présent un site débordant d’émotion.