Health Malamu, le carnet médical numérique qui veut révolutionner le secteur de la santé en RDC


Lecture 3 min.
bracelet malamu

Health Malamu est un carnet médical numérique susceptible de stocker et protéger les données médicales du patient dans une carte, ou bracelet. D’après son concepteur, cette innovation vient corriger « les erreurs médicales et sauvent les vies » de nombreux malades.

« Révolutionner le secteur de la santé en République Démocratique du Congo par la structuration et la protection des données des patients », tel est l’ambition du carnet médical numérique, Health Malamu. Constitué de QR-codes portatifs sous forme de cartes ou bracelet, ce dispositif offre à ses utilisateurs la possibilité de connecter son application mobile à un smartphone. Mais d’où vient l’idée de la création de ce carnet médical ?

« Nous avons perdu des êtres chers suite aux erreurs médicales »

Tiré du lingala, langue nationale en RDC, la mise en place de Health Malamu, en français « Bonne santé », relève d’un acte héroïque. Tout commence en 2015, lorsque le jeune Akilimali Badesi Guylain, créateur de ce carnet médical, perd son géniteur, suite à ce qu’il qualifie d’erreurs médicales. « Mon père était allergique à certains médicaments. Le médecin ne sachant pas, il les lui a administrés et quelques heures plus tard, il est mort. Nous avons perdu des êtres chers suite aux erreurs médicales », raconte avec tristesse le génie de 23 ans.

Carnet medical carteCe triste évènement a été l’élément déclencheur de l’imagination de cet étudiant en Programmation à l’Institut supérieur de Goma (ISIG), dans la façade de la République Démocratique du Congo (RDC). Révolté, le jeune Badesi, ne veut plus voir d’autres victimes d’erreur médicale. C’est ainsi qu’il se lance dans la bataille pour la mise en place d’un dispositif « susceptible de stocker toutes les informations du patients. Ceci afin de permettre au médecin d’avoir l’idée claire sur la situation sanitaire du malade », indique-t-il.

Après réflexion et essais, en 2020, il met en place le carnet médical numérique, Health Malamu. Avec comme idée « de sauver des vies et ainsi permettre au médecin d’avoir en premier lieu toutes les informations sur son patient avant de lui prescrire des médicaments ».

Un début plutôt réussi

Après la mise en place de Health Malamu, nombreux Congolais se sont appropriés l’initiative, en vue de mettre fin à l’automédication et au cycle de traitements répétitifs sans informations préalables sur le patient. « Les Congolais aiment notre application, car ils suivent leur santé au quotidien et facilitent la collaboration entre les médecins de différents hôpitaux que fréquentent le patient », témoigne M. Badesi, ajoutant qu’à cette étape, ce carnet ne cible que les structures sanitaires. « Nous sommes encore dans la phase de déploiement. Actuellement, notre application ne cible que les hôpitaux ».

Révolutionner le secteur de la santé en RDC

Comme les roses poussent au milieu des épines, le créateur de Health Malamu fait face au manque de moyens financiers. « Nous recevons plusieurs demandes, mais nous n’arrivons pas à satisfaire nos bénéficiaires suite aux problèmes financiers ». Cependant ce défi dope ses ambitions. Pour lui, le plus grand challenger de Health Malamu est celui de devenir « leader congolais dans la structuration des données de santé numérique ». Une ambition qui s’inscrit également dans sa démarche « de sauver les vies grâce au carnet médical numérique », lance-t-il avec détermination.

A lire : A la découverte de « Kingui social », ce réseau social créé en Afrique

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter