Hasma Guenifi nouvelle présidente de Ni Putes Ni Soumises

Asma Guenifi, secrétaire générale de Ni Putes Ni Soumises (NPNS), a été élue dimanche présidente de l’association réunie en congrès à Dourdan.
Mère de famille de 36 ans et fondatrice de l’Association des femmes euro-méditerranéennes contre les intégrismes (Afemci), Asma Guenifi, résidant à Saint-Ouen, est une militante qui lutte contre l’intégrisme. Elle s’est engagée dans ce combat après l’assassinat de son frère en 1994 par des islamistes à Alger. Elle succède ainsi à Siham Habchi, qui ne s’est pas représentée après avoir dirigé NPNS pendant quatre ans. Elle a été contrainte à la démission suite à sa gestion de l’association décriée par les membres de l’organisation. NPNS a été créé en 2003 après le meurtre de la jeune Sohane Benziane, brûlée vive dans la cave d’une cité de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) par son « copain » jaloux. L’objectif de l’association est de protéger les jeunes filles des quartiers contre ce type de drame.