Guinée : un concert pour la paix, ce 9 novembre

A quelques jours de la proclamation des résultats définitifs des élections législatives du 28 septembre dernier, les initiatives se multiplient pour sensibiliser les uns et les autres à adopter un comportement allant dans le sens de la paix. Ainsi, un concert dédié à la paix se tiendra ce 9 novembre à 14 heures sur l’esplanade du palais du peuple. Un single baptisé « Unis comme les quatre régions naturelles » sera mis sur le marché à cette occasion.

(De notre correspondant à Conakry )
Les initiatives se multiplient pour sensibiliser les uns et les autres à adopter un comportement allant dans le sens de la paix, à quelques jours de la proclamation des résultats des Législatives. Ainsi, un concert dédié à la paix se tiendra ce 9 novembre à 14 heures sur l’esplanade du palais du peuple.

Siaka Kébé, directeur de l’Agence « Contact Evolution » a expliqué les motifs de la tenue de ce concert en ces termes : « Le projet « Conakry all stars », composé des artistes Singleton, Baaba Samba, Instinct Killer, Soul Bangs, est né après la tournée européenne de juin de tous les artistes. Il était prévu un grand concert pour le mois de septembre, malheureusement, cela coïncidait au lendemain des élections. Donc, il était question de réfléchir pour reporter ce concert. On s’est retrouvé et on a jugé nécessaire de mettre un projet de paix et d’unité nationale avec les artistes. Avec cette création artistique de tous ces artistes, nous avons réussi à mettre un titre en place « Unis comme les quatre régions naturelles ». Ce projet se déroule en deux phases. D’abord, on va faire un grand concert ce samedi et juste après, nous comptons aller à l’intérieur du pays ». Siaka Kébé a tenu à préciser que tous ceux qui sont dans ce projet ont apporté une contribution volontaire. Et d’expliquer : « Les artistes n’ont pas été payés pour poser leur voix. Les initiateurs n’ont pas été subventionnés par quiconque pour pouvoir faire ce projet. On s’est dit qu’il était important en tant qu’artistes, acteurs culturels, que nous apportons notre contribution à un moment donné de la vie de notre pays. Nous savons tous que les Guinéens attendent les résultats et nous savons tous que c’est la jeunesse qui souffre le plus. Les chansons que composent ces artistes vont à l’endroit de cette jeunesse. Donc, il est important qu’ils livrent un message de paix pour l’unification et la réconciliation, surtout à l’endroit de la jeunesse ».

Par rapport au coût de ce projet, Abdoulaye Mbaye de « Mœurs Libres Prod », sans donner un chiffre exact, a affirmé qu’ils sont autour de 100 millions de fg pour le moment et a précisé qu’ils n’ont pas eu de subvention et qu’ils sont allés sur leur propre fond.