Guinée : troubles à Conakry

Des partisans de Cellou Dalein Diallo, l’un des deux candidats à la présidentielle en Guinée, se sont opposés ce lundi matin aux forces de l’ordre, a constaté l’AFP à Conakry. Ils ont élevé des barricades et harcelé à coups de pierres les forces de sécurité. Ces dernières ont barré des rues et répondu en tirant des gaz lacrymogènes sur les militants de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) hostiles. Ces incidents surviennent alors que les Guinéens attendent toujours la publication officielle des résultats du second tour de la présidentielle du 7 novembre opposant M. Diallo à Alpha Condé qui a revendiqué ce même lundi matin sa victoire lors d’une conférence de presse dans la capitale guinéenne.