Guinée: quatre présidents africains pour un dernier hommage à Lansana Conté

Vendredi matin, la plupart des présidents et chefs de délégation sont arrivés à Conakry pour rendre un dernier hommage au défunt président Lansana Conté. Son corps a été exposé au palais du peuple pour les honneurs militaires. Il a été conduit à sa dernière demeure dans l’après-midi à Moussaya, son village natal, à 70 km de Conakry.

Notre correspondant en Guinée

Vendredi matin, c’est un palais du peuple archicomble qui a accueilli la dépouille mortelle de celui qui a présidé aux destinées de la Guinée d’avril 1984 à décembre 2008. Après les hommages de la famille éplorée, ce fut le tour des dignitaires du régime, y compris les membres du gouvernement sortant présents à Conakry. Ensuite, ce fut celui des présidents et délégations étrangères.

Il a été noté la présence de quatre chefs d’Etat. A savoir les présidents de la Côte d’Ivoire, de la Sierra Léone, du Liberia, de la Guinée Bissao. Etaient également présents à Conakry, le président de la Commission de l’Union africaine Jean Ping, et celui de la CEDEAO, M. Chambass. Au compte des délégations africaines, figuraient celles du Mali, de la Gambie, du Nigéria, du Burkina Faso. Les délégations du Cameroun et du Maroc ont aussi été annoncés.

Tous ont dit des mots aimables à l’endroit du disparu. « Je ne pouvais pas ne pas venir en Guinée pour assister aux funérailles du président Lansana Conté. Il fut un grand ami, un grand homme d’Etat… », a déclaré Laurent Gbagbo, le président ivoirien. Après avoir quitté le palais, le cortège s’est ébranlé pour gagner le stade du 28 septembre, le plus grand du pays où la dépouille mortelle de Conté a été exposé pour permettre aux populations de lui rendre un dernier hommage. Pour les discours, il est revenu au 1er vice-président de la junte, le général Mamadou Camara  »Toto » de rendre un vibrant hommage au président Lansana Conté. Quant à la première Dame, Madame Henriette Conté, submergée par l’émotion, elle n’a pu prononcer son discours.

La corps du général Président Lansana Conté a été exposé à la grande mosquée de Conakry pour les prières d’usage. Puis la dépouille mortelle a été acheminée par hélicoptère en direction de Moussaya, son village natal, situé dans la préfecture de Dubréka.

Lire aussi:

 La Guinée enterre Lansana Conté et le capitaine Camara s’installe au pouvoir