Guinée: Nouhou Thiam ne fera pas de cadeau aux militaires responsables du massacre de 1999

Le chef d’état-major de l’armée guinéenne, Nouhou Thiam a affirmé mercredi qu’il ne laissera pas impunis les militaires impliqués dans le massacre de civils et qu’il les livrerait à la justice rapporte Au fait Maroc. « Tous ceux qui ont commis des crimes, qui ont tué des gens, que ce soit maintenant ou avant, répondront de leurs actes », a-t-il déclaré lors d’une visite de caserne à Conakry. Une commission d’enquête des Nations-unies a déjà pointé du doigt bon nombre de militaires guinéens après le massacre du 28 septembre 2009 de plus de 150 manifestants pacifiques dans un stade de Conakry.