Guinée : Mohamed Diallo inhumé ce dimanche au cimetière de Koloma

Notre correspondant El Hadj Mohamed Diallo, tué vendredi lors d’affrontements entre militants de l’opposition, sera inhumé ce dimanche après-midi au cimetière de Koloma, à Conakry. En présence du Rédacteur en chef d’Afrik.com, Abubakr Diallo, qui rend ainsi pour nous tous hommage à notre confrère.

Notre très regretté correspondant El Hadj Mohamed Diallo sera inhumé ce dimanche après-midi au cimetière de Koloma, à Conakry.

La Guinée est toujours sous le choc après qu’il ait été tué en plein exercice de sa profession vendredi, lors d’affrontements entre militants du principal parti d’opposition, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Les partisans de Cellou Dalein Diallo, numéro du parti, et ceux de Bah Oury, le numéro deux, récemment rentré après avoir été gracié par Alpha Condé, se lançaient des projectiles. Quand soudain : deux coup de feu retentissent et l’une des balles transperce Mohamed Diallo en plein cœur, qui succombe presque immédiatement.

Une pluie d’hommages ont été rendus à Mohamed Diallo, dont tout le monde a loué le professionnalisme, la rigueur et la générosité. Il a été le premier journaliste a avoir parlé de la présence d’une maladie mystérieuse en Afrique de l’ouest, qui sera plus tard nommée Ebola.

Agé tout juste de 30 ans, il laisse derrière lui deux enfants et son épouse Binta Diallo. De part et d’autre son décès a été vivement condamné. Les organisations de la presse guinéenne ont tenu à souligner qu’aucun journaliste ne doit trouver la mort dans l’exercice de ses fonctions, réclamant la mise en oeuvre d’une enquête. Une information judiciaire a été ouverte afin de faire la lumière sur les circonstances de sa mort, toujours non précisément élucidées, et de traduire les coupables en justice, ont annoncé les autorités guinéennes.

Dans un de ses articles écrit un peu avant ce rassemblement de l’opposition, Mohamed Diallo avait souligné que l’ambiance serait électrique. Une phrase qui s’est révélée prémonitoire comme s’il sentait qu’un drame allait se produire ce jour-là… Mais l’injustice et l’absurdité de sa mort rajoutent au tragique de sa disparition.