Guinée : le gouvernement veut éradiquer Ebola en 60 jours

Le gouvernement guinéen a lancé une campagne « Zéro Ebola en 60 jours ». Les autorités assurent pouvoir éradiquer le virus d’ici le 18 mars prochain dans le pays.

Éradiquer le virus Ebola en 60 jours. Le gouvernement guinéen pense que c’est possible et vient de lancer une campagne en ce sens, la semaine dernière, rapporte Anadolu Agency.

Zéro Ebola le 18 mars prochain ?

« Cet objectif national demeure réalisable », explique une chargée de communication au ministère de la Santé guinéen, Myriam Baldé. « Il y a de quoi espérer. L’épidémie est en en nette baisse », précise-t-elle.

La campagne « zéro Ebola en 60 jours » a officiellement été lancé le 24 janvier dernier pour lutter contre la fièvre hémorragique qui a fait 1 910 morts en Guinée, sur un total de 8795 morts dans les trois pays les plus touchés par la maladie, selon un bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), arrêté le 25 janvier dernier.

Méfiance

Les personnes avant réfractaires à adhérer au plan de sauvetage du gouvernement dans certaines régions se laissent progressivement convaincre, même si une partie de la population reste toujours méfiante, « surtout en Basse – Guinée et en Guinée-Forestière, où les gens étaient hostiles à la sensibilisation ».

Cet évolution des mentalités a été encouragé par des évolutions dans la manière de sensibiliser les populations. « Au début, nos stratégies ne prenaient pas en compte certains aspects. On n’a pas mis placé les communautés au centre de nos activités, on est resté très à l’écart. Au niveau du ministère de la Santé, à un moment donné on pensait que seul le ministère pouvait résoudre le problème. Finalement, on s’est rendu compte qu’il faut conjuguer tous les efforts », a indiqué le coordinateur national de riposte à Ebola, Sakhoba Keita.

Le gouvernement aura besoin de l’aide de toute la population pour réaliser dans les temps l’objectif fixés que certains spécialistes jugent irréalisables.