Guinée: l’Union Européenne souhaite des élections législatives inclusives

Une mission de l’Union Européenne (UE) conduite par le Chef de Division Afrique de l’Ouest, Sean Doye a achevé mercredi 29 février une visite de deux jours en Guinée. L’objectif était d’évaluer l’état d’avancement de la transition du pouvoir notamment avec la tenue d’élections législatives.

Au terme de leur séjour, les émissaires de l’Union Européenne, ont animé une conférence de presse au cours de laquelle, le chef de la délégation, Sean Doye, a appelé à la tenue d’élections législatives libres et transparentes.

« Ce n’est pas à nous de donner des leçons à la Guinée, mais en tant que partenaire, nous avons émis le souhait que ces élections réussissent. Que ce soit de vraies élections, avec la participation de tous qui va permettre à la population entière de s’exprimer réellement, honnêtement et pleinement. (…) Pour nous c’est une occasion qu’il ne faut pas rater », a précisé le chef de mission de l’UE.

Le fort enjeu des élections

Sean Doye a également rappelé que la tenue d’élections législatives en bonne et due forme impliquerait la levée des sanctions européennes qui pénalisent certains projets liés à la Guinée.

Poursuivant, le chef de la délégation de l’Union Européenne a indiqué que sa mission s’est aussi intéressée aux questions des droit de l’Homme, de la gestion des finances publiques et de l’économie, de la réforme du secteur de sécurité, du processus de réconciliation et de la lutte contre l’impunité.

S’agissant de la lutte contre l’impunité, Sean Doye s’est réjoui de l’avancement dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009 avec notamment la récente comparution du Colonel Moussa Thiègboro Camara devant la justice guinéenne.

Lire aussi:

 Guinée : l’UE sanctionne la junte

 Politique : « Il n’y aura pas d’aide à la Guinée sans les élections… »avertit Sean Doyle de l’Union Européenne