Guinée : l’opposition souhaite enterrer ses onze morts mercredi

L’opposition guinéenne entend inhumer demain mercredi onze de leurs militants tués lors de la dernière marche pacifique qu’elle a organisée jeudi dernier à Conakry pour réclamer l’organisation des élections législatives libres et transparentes. Elle l’a fait savoir dans un communiqué rendu public ce mardi dont Afrik.com possède une copie.

(De notre correspondant à Conakry)

La dernière marche de l’opposition organisée jeudi dernier et jours suivants a été émaillée de violences à Conakry entre forces de l’ordre et les jeunes manifestants. Le bilan fait état de 11 morts et plusieurs blessés, selon l’opposition. Alors que le gouvernement avait indiqué douze morts à la veille dans un communiqué.

Depuis plusieurs mois, l’opposition a déclenché une série de manifestations dans la capitale guinéenne pour revendiquer le renvoi de l’opérateur de saisie sud-africain Waymark, chargé d’élaborer le fichier électoral et la participation des guinéens de l’extérieur au vote. Récemment, la goutte d’eau qui a débordé le vase, c’est le décret pris par le président Alpha Condé convoquant les guinéens aux urnes le 30 juin prochain pour l’organisation des élections législatives.

« Les partis membres de l’ADP, du Collectif, du CDR et du FDP informent le peuple de Guinée que les obsèques des jeunes citoyens dont les noms suivent, victimes de violences des forces de l’ordre le 23 mai dernier et jours suivants, auront lieu le mercredi 29 mai 2013 », lit-on dans le communiqué.

Par ailleurs, l’opposition appelle la population à faire de la journée de demain « une journée de prière et de recueillement pour le repos de l’âme de ces martyrs et de toutes les victimes des violences politiques en Guinée. »

Le cortège funèbre quittera la grande mosquée Fayçal à 14 heures pour s’ébranler vers le cimetière de Bambéto en passant par les quartiers de Donka, Dixinn, Hamdallaye et enfin Bambéto où les corps seront inhumés.

« Les partis membres de l’ADP du Collectif, du CDR et du FDP appellent leurs militants et sympathisants ainsi que tous les citoyens guinéens épris de justice et de liberté à participer massivement à ces obsèques pour rendre un ultime hommage aux illustres disparus », précise l’opposition.

Pour information, dans la soirée de lundi, le président Alpha Condé, de retour d’Addis-Abeba où il a participé au cinquantenaire de l’union africaine, a limogé le ministre de la sécurité, Maramany Cissé pour le nommer ministre conseiller à la Présidence de la République chargé de la réforme du secteur de sécurité. Il a été remplacé à ce poste par Madifing Diané, actuel ambassadeur de Guinée au Sénégal.

la liste des personnes qui seront inhumés :

1- Mamadou Bailo BAH, 25 ans, marchand ;
2- Alpha Ousmane BARRY, 23 ans, étudiant ;
3- Abdoul Gadiri DIALLO, 29 ans, marchand ;
4- Alseiny SOW, 18 ans, mécanicien ;
5- Mamadou Adama DIALLO, 13 ans, élève ;
6- Abdoul Bandiougou BARRY, 14 ans, élève ;
7- Amamdou Touppé DIALLO, 28 ans, élève ;
8- Amadou Diouldé DIALLO, 29 ans, marchand ;
9- Mamadou Oury BARRY, 22 ans, étudiant ;
10- Elh Salmana BARRY, 19 ans, élève ;
11- Alhassane SYLLA, 22 ans, mécanicien.