Guinée: inauguration du barrage de Kaléta

Ce lundi 28 septembre, le Président de la Guinée, Alpha Condé, a inauguré le barrage hydroélectrique de Kaléta situé à près
de 160 km de la capitale, d’une capacité de 240 mégawatt et d’un coût global de 446 millions de dollars.

De notre envoyé spécial à Kaléta,

C’est en présence, entre autres, des Présidents du Congo Denis Sassou N’Guesso, du Niger Mamadou Issoufou, des Vice-présidents du Nigeria, du Ghana, du Liberia, de la Sierra Léone, de l’Angola, du Premier ministre togolais, que le Président guinéen, Alpha Condé, a inauguré le barrage hydroélectrique de Kaléta.

Selon le directeur général du barrage de Kaléta, El Hadj Lansana Fofana, « les travaux de l’aménagement de Kaléta ont consisté à la réalisation entre autres de la route d’accès de 70 km comprenant les 4 ponts, des postes électriques de 225KV de Kaléta à Manéah, de l’électrification des villes de Conakry, Coya, Dalaba, Forecariah, Kindia, Mamou, Dalaba, Pita, Labé et des communes rurales de Tondon, Bady ainsi que des villages de Bengué et Kaléta ».

Quant au ministre guinéen de l’Energie et de l’Hydraulique, Talibé Sylla, il a indiqué que l’ouvrage a été réalisé en trois ans alors que le délai était de 48 mois. Selon lui, jamais un barrage n’a été réalisé dans un bref délai. Il a affirmé que 2 500 jeunes Guinéens et 850 Chinois ont travaillé jour et nuit pour la réalisation de ce barrage.

De son côté, l’ambassadeur de la Chine en Guinée, Young Ly, a indiqué que la réalisation de ce barrage va atténuer les problèmes énergétiques en Guinée. Pour Jean Louis Borleau, président de Énergie Afrique, ce projet est la réalisation de la parole tenue, un projet de paix pour l’Afrique, l’Europe et le monde.

Alpha Condé a, pour sa part, affirmé que l’électricité est très important pour l’Afrique. Et d’ajouter : « Avec l’électricité, nous allons nous industrialiser et cela va nous permettre de réaliser nos potentialités. Nous allons tout faire pour commencer le barrage de Souapiti. Donc, les travailleurs de Kaléta ne doivent pas s’inquiéter, ils ne seront pas au chômage. Surtout que Souapiti est à 6 kilomètres de Kaléta ».