Guinée : Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo invités pour évaluer les enjeux autour des législatives de février 2020

Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo

Deux anciens chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest sont en mission en Guinée-Conakry pour évaluer les enjeux autour des préparatifs des élections législatives prévues pour le mois de février prochain. Il s’agit notamment de l’ancien Président nigérian, Goodluck Jonathan, et de son homologue béninois Nicéphore Soglo. Ils démarrent, ce lundi 9 décembre, une mission qui durera 5 jours. Cette mission a été initiée par la fondation Koffi Annan et le National Democratic Institute.

Officiellement, l’objectif de la mission des deux anciens Présidents est de faire un diagnostic des problèmes autours de l’organisation des élections législatives qui ont été reportées plusieurs fois, et d’évaluer les enjeux autour du processus électoral en cours. Cependant, au regard du profil des membres de cette délégation, il est fort probable que l’enjeu soit plus important.

Le recensement électoral en cours est sévèrement critiqué par l’opposition qui y voit un moyen de fraude mis en place par le pouvoir. Le projet d’adoption d’une nouvelle Constitution, que les opposants soupçonnent d’être une astuce pour le Président Alpha Condé de briguer un troisième mandat, continue de faire l’objet de controverses. Les manifestations pour le faire échouer ont causé la mort d’une vingtaine de citoyens, depuis octobre.

Une délégation constituée de deux anciens chefs d’Etat venue intervenir dans le processus électoral ; c’est une première en Guinée, a confié une source. Un francophone et un anglophone qui ont d’ailleurs volontairement quitté le pouvoir au terme de leur mandat, ce geste de la NDI et de la fondation Koffi Annan en dit long sur l’objectif de cette mission.