Guinée : ce que l’on sait de l’expulsion de Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré


Lecture 2 min.
Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo
Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo

Les deux anciens Premiers ministres de la Guinée, Cellou Dalein Diallo (UFDG) et Sidya Touré (UFR), ont été chassés de leurs maisons, respectivement situées à Dixin et Minière.

C’est sur injonction des nouvelles autorités de Guinée que les deux anciens Premiers ministres de ce pays d’Afrique de l’Ouest, Cellou Dalein Diallo de l’UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée) et Sidya Touré de l’UFR (Union des forces républicaines) ont libéré leurs maisons. La résidence du patron de l’UFDG se trouvait dans le quartier de Dixin, alors que celle du président de l’UFR était basée à Minière.

Si Cellou Dalein Diallo a libéré son domicile, il y a quelques jours, après le rejet de sa requête en annulation de la décision du Patrimoine bâti, Sidya Touré, lui, a quitté sa résidence, ce lundi 28 février 2022, dans la matinée. Les clés ont par la suite été récupérées par un huissier de justice commis par le Patrimoine bâti, en présence d’un nombre important d’agents des forces de sécurité. Comme ce fut le cas aussi pour ce qui est des clés de la maison de Cellou Dalein Diallo.

Devant le domicile du patron de l’UFDG, ses partisans étaient présents en masse pour protester contre cette décision d’expulsion, dénonçant un acharnement des nouvelles autorités de Guinée contre leur leader, alors que chez Sidya Touré, seuls quelques proches de la figure politique y étaient présents. D’ailleurs, Fodé Baldé, responsable de la communication de l’UFR, a déploré cette mesure d’expulsion, non sans évoquer les attentes de son parti.

A lire : Guinée : Cellou Diallo pique une colère et met en garde Doumbouya

« En voyant ce à quoi nous assistons aujourd’hui, on est tenté de se poser la question de savoir : est-ce que la justice jouera un jour son rôle dans le cadre de la marche vers le progrès et la démocratie dans notre pays… Nous sommes victimes d’injustice, mais ce n’est pas pour autant que nous allons essayer de compromettre les choses. Les choses sérieuses arrivent, c’est celles d’organiser rapidement les élections pour permettre le retour à l’ordre constitutionnel », a indiqué ce proche collaborateur de Sidya Touré.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter