Guinée-Bissau, Premier message du Président élu : « Oublions nos petits faux problèmes »

Umaro Sissoco Embaló, nouveau Président de la Guinée-Bissau

Les résultats du second tour de l’élection présidentielle en Guinée-Bissau ont de désigner Umaro Sissoco Embaló comme successeur du Président sortant José Mario Vaz. Le candidat déclaré perdant a dénoncé des irrégularités tandis que le vainqueur est dans une logique d’apaisement en affirmant : « oublions nos petits faux problèmes ».

Arrivé second au premier tour avec 27,65% des suffrages, Umaro Sissoco Embaló a fait un bon spectaculaire au second tour, ce qui lui a permis de remporter l’élection présidentielle et devenir ainsi le successeur du Président sortant José Mario Vaz, selon les résultats publiés par la Commission Nationale Electorale (CNE). Dans un entretien accordé à la TFM, le nouveau Président a montré des signes allant dans le sens d’une logique d’apaisement, même si challenger Domingos Simoes Pereira, a dénoncé des irrégularités dans la conduite du scrutin, après avoir jugé les résultats inacceptables.

Le nouvel homme fort a assuré qu’il mettra son magistère sous le signe de la réconciliation. « En Guinée-Bissau, le Président n’est pas le chef de l’Exécutif, mais je suis un symbole de l’unité nationale (…) On va oublier nos petits faux problèmes », a-t-il déclaré, avant de promettre qu’il n’y aura pas de blocage à l’Assemblée nationale. Il a ensuite fait un poignant témoignage sur Macky Sall Président du Sénégal en affirmant : « je refuserai qu’il m’appelle monsieur le Président. C’est mon grand frère ».

Avec ces élections, la Guinée-Bissau espère mettre un terme définitif à un conflit politique qui dure depuis 2015, pour créer les conditions d’un engagement général pour l’émergence du pays. Quel sera l’impact de la position affichée par le candidat déclaré perdant qui a dénoncé « une fraude électorale »? Les prochaines heures permettront peut-être d’y voir plus clair.

A lire : Guinée-Bissau : Umaro Sissoco Embaló élu nouveau Président avec 53,55%