Guinée : au moins quarante personnes arrêtées suite à des affrontements dans le nord-est

L’armée a arrêté entre «45 et 50» de personnes dans la sous-préfecture de Siguiri, dans le nord-est de la Guinée, à la suite d’affrontements entre des militaires et la population qui réclamait le versement de la contribution d’une société aurifère au développement local, a-t-on appris dimanche dans Guinée news. Ces affrontements, survenus vendredi et samedi, ont également fait des blessés, dont le nombre n’était pas pour l’instant connu. Selon des témoins, la population accuse le sous-préfet de Siguirini, le commandant Cécé 2 Koivogui de détournement du «centime additionnel», une contribution au développement local versée par les sociétés d’exploitation minière en Guinée pour des investissements sociaux.