Guinée: arrestations surprises au sein de la junte au pouvoir

Le colonel Aboubacar Sidiki Camara, membre du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD), a été interpellé dans la soirée du lundi 26 janvier. Il venait d’être installé dans ses fonctions de ministre secrétaire permanent du CNDD. Deux officiers proches de lui ont été également arrêtés.

Notre correspondant en Guinée

Dans un décret signé, mardi, par le président Dadis Camara, lu sur les antennes des médias d’Etat, le colonel Aboubacar Sidiki dit  »Idi Amin » a été limogé de ses fonctions pour  »faute lourde ». Mis à la disposition de l’Etat Major de la gendarmrie nationale selon les termes du décret, il a été aussitôt remplacé par le commandant Moussa Kéita au poste de secrétaire permanent du CNDD.

Selon nos informations, le Colonel Aboubacar Sidiki Camara aurait demandé publiquement lors d’une réunion des membres du CNND, lundi 26, de libérer les militaires et civils proches du président défunt Lansana Conté. Ceux qui ont été arrêtés à la suite de la prise du pouvoir par la junte le 23 décembre 2008. Chose que les barons de la junte n’auraient pas apprécié. Signalons que le lieutenant-colonel Biro Condé et le colonel Bambo Fofana, proches d’Aboubacar Sidiki Camara, ont été aussi interpellés. Aux dernières nouvelles, des tractations sont en cours pour leur libération.