Guinée : Alpha Condé refuse de reporter la Présidentielle

En Guinée, trois jours avant la Présidentielle, le Président Alpha Condé a déclaré ne pas avoir l’intention de reporter le scrutin après une demande de l’opposition. A l’approche du scrutin, le climat semble tendu dans la capitale.

L’élection présidentielle aura bien lieu le 11 octobre prochain en Guinée. En effet, le Président guinéen Alpha Condé a annoncé ce jeudi exclure le report de l’élection présidentielle comme le demande l’opposition. Au même moment, des violences ont éclaté entre les partisans du parti d’Alpha Condé et ceux de Cellou Dalein Diallo.

En effet, des heurts ont opposé des partisans du parti d’Alpha Condé, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) à ceux de l’Union des forces démocratiques (UFD), de Cellou Dalein Diallo, ce jeudi. Un homme a été tué et une vingtaine de personnes ont été blessées à Conakry, selon des sources médicales. Selon des habitants du quartier de Madina, des tirs et des pillages ont eu lieu.

La décision d’Alpha Condé intervient au lendemain de celle de la commission électorale nationale indépendante (CENI) qui a décidé de maintenir l’organisation de l’élection présidentielle en Guinée, malgré les demandes de l’opposition. En effet, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a jugé que les conditions étaient réunies pour l’organisation de l’élection présidentielle dimanche prochain. Le porte-parole de la CENI, Amadou Salif Kébé, en a fait l’annonce mercredi.

Des échauffourées entre partisans du parti d’Alpha Condé et celui de Cellou Dalein Diallo ont fait plusieurs dizaines de blessés dans la région de Guinée forestière, la semaine dernière. Depuis le calme est précaire dans cette région de la Guinée. Qu’en sera-t-il dimanche?

Alpha Condé dont le mandat s’achèvera à l’issue du scrutin, entend bien briguer un second mandat à la tête du pays. Durant la campagne électorale, il a promis de lancer d’importants projets d’infrastructures destinés à améliorer la distribution d’électricité.