Guinée: 45 cases brûlées suite à la mort d’un jeune accusé d’adultère

Le village de Bananfra, relevant de la sous-préfecture de Dialakoro à Mandiana, a vécu un évènement dramatique en ce début de semaine, suite à la mort d’un jeune marié du nom de Sory Samaké, pris en flagrant délit d’adultère dans le village. Plus de 45 cases ont été réduits en cendre par une foule en colère.

Certains se demanderont quelle mouche a bien piqué Sory Samaké, qui a été tué, après avoir été pris en flagrant délit d’adultère, alors qu’il venait juste de se marier. Malheureusement, les cinq minutes de plaisir du jeune villageois ont représenté un énorfme préjudice pour les habitants de Bananfra. Pourtant, le défunt Sory Samaké, seulement de 22 ans, était marié à deux femmes et père de plusieurs enfants.

Excité comme une puce, le jeune Sory Samaké, laissera tout de même ses deux femmes dans son village, pour aller soulager sa libido chez le voisin. Il aurait donc été pris en flagrant délit d’adultère au village de Bananfra, dans la nuit du dimanche au lundi, aux environs d’une heure du matin. Il aurait été surpris en ébats sexuels avec une femme du nom de Sayon Doumbouya.

Maltraité, le jeune Sory Samaké y a perdu la vie. C’est à la suite de ce drame que les jeunes de Kiniéran, d’où il est originaire, ont répliqué en s’attaquant au village de Bananfra. Cette expédition punitive a entraîné d’importants dégâts matériels. Au moins 45 cases ont été incendiées. Les autorités de la sous-préfecture de Dialakoro à Mandiana, devraient bientôt s’enquérir de cette affaire.