Guerre au Mali : le Pentagone juge les forces de la Cedeao « totalement incapables »

Alors que la France a désengagé une centaine de soldats au Mali, le Pentagone, lui, estime que les troupes de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest sont « totalement incapables » de mener des combats face aux groupes terroristes du nord-Mali.

« A ce stade, les forces de la Cedeao ne sont capables de rien », juge le Pentagone qui ne mâche pas ses mots à l’égard des troupes de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Selon Michael Sheehan, un haut responsable du Pentagone, la force de l’organisation ouest-africaine est totalement incapable de mener des combats face aux groupes terroristes du Nord-Mali. Il estime que cette situation « doit changer ».

Depuis le début des opérations militaires au Mali, les Etats-Unis ont toujours fortement douté des capacités des forces de la Cedeao, composées de 4 300 hommes, à mener à bien leur mission au Mali. Les chefs d’Etats de l’organisation ouest-africaine avaient notamment été critiqués pour la lenteur du déploiement de leurs forces dans le nord-Mali. Le président tchadien, Idriss Deby, dont les troupes (2 000 hommes), ont été jusqu’ici louées pour leur efficacité, leur avait sommé lors d’un sommet à Yamassoukro, fin février, d’accélérer l’envoi de leur militaire sur le champ de bataille.

La France a, quant à elle, déjà désengagé une centaine d’hommes. Pour renforcer les forces présentes dans le nord du Mali, l’Onu a prévu de déployer 11 200 casques bleus, censés reprendre le relais.