GSEF : le Maire Barthélémy Dias porte l’Appel de Dakar

Le Maire de Dakar, Barthélémy Dias
Le Maire de Dakar, Barthélémy Dias, au Forum du GSEF

Dakar abrite le GSEF (Forum mondial sur l’économie sociale et solidaire). Opportunité pour le Maire de la capitale sénégalaise, Barthélémy Dias, de décliner une grande ambition. Notamment la création de 20 millions d’opportunités, permettant d’atteindre les Objectifs du développement durable.

Le Global Forum for Social and Solidarity Economy nourrit une grande ambition, lors de ce rendez-vous international. A l’entame de son discours, le Maire de la capitale sénégalaise a porté l’Appel de Dakar. « Nous voulons un Forum d’action et pas seulement un Forum d’idées », a soutenu Barthélémy Dias qui a précisé qu’il s’agissait de susciter la création de 20 millions d’opportunités de formation, d’expérience professionnelle, d’emplois, d’accès au financement à partir de 2023.

Une économie qui parle à tous les Africains

Selon le Maire, ceci permettra d’atteindre les Objectifs du développement durable en 2030. « Imaginez-vous aujourd’hui le jeune sénégalais, le jeune ivoirien, le jeune congolais, le jeune marocain avoir l’opportunité d’échanger avec le cofondateur de Microsoft, l’Américain Bill Gates, l’ancien Président nigérian Olusegun Obasanjo, qui est aujourd’hui une référence dans l’agriculture et l’élevage ou la star sénégalaise du championnat américain de basketball, Gorgui Sy Dieng ? C’est une opportunité qu’on lui offre », soutient M. Dias.

Selon l’édile de la vile de Dakar, « cette ambition requiert une collaboration étroite avec l’ensemble des acteurs du développement économique et social… L’économie sociale et solidaire parle à tous les Africains. Certains l’appellent communément le secteur informel, d’autres l’économie exclue du système classique bancaire. En Afrique, ce secteur représente plus de 70% de nos économies respectives », a poursuivi le Maire.

Croissance de l’Afrique deux fois plus forte

Appelant les gouvernements des pays africains à agir pour un changement de paradigme dans le secteur bancaire, le premier citoyen de Dakar relève : « aujourd’hui, c’est une écrasante majorité des Africains qui vivent des métiers de la rue. Ils contribuent grandement, significativement, quantitativement et qualitativement à nos économies respectives ».

Pour le Maire de Dakar, « la croissance de l’Afrique pourrait être deux fois plus forte si notre Indice de développement humain était plus élevé…». De son côté, Victorine Ndeye, ministre sénégalaise de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire s’est félicitée de l’état d’avancement des préparatifs du Forum mondial de l’économie sociale et solidaire.

5 000 participants

Événement international, le GSEF est organisé tous les deux ans. Son objectif vise à promouvoir l’économie sociale et solidaire (ESS) dans le monde entier. Cette année, le forum réunira quelque 5 000 participants venant de tous les continents.

Le Forum se déroule sur six jours. Du 1er au 2 mai 2023, un Pré-forum Jeun’ESS est dédié aux jeunes. Ces travaux visent à reconnaitre leur participation à cette économie de l’avenir. Le 3 mai 2023, un Pré-forum Femm’ESS est au programme avec une journée dédiée au rôle crucial des femmes dans les entreprises. Les 4, 5 et 6 mai 2023, le Forum principal permettra de décliner sept grandes thématiques.

  • co-construction des politiques publiques créatrices d’emploi décents pour les jeunes et les femmes
  • économie bleue
  • économie verte
  • économie numérique
  • financement
  • dialogue politique
  • recherche