Groupe d’impulsion économique Sénégal-Maroc : 15 nouveaux accords signés

9-4.jpg

Le Président Macky Sall du Sénégal et le Roi Mohammed VI du Maroc ont procédé, ce lundi 26 mai, au Palais de la République, à la mise en place officielle du Groupe d’impulsion Paritaire Sénégal-Maroc.

A Dakar,

Ce lancement, premier du genre, a été matérialisé par la signature de 15 accords de coopérations économiques entre le Sénégal et le Maroc qui viennent s’ajouter aux 13 accords signés la semaine dernière, portant ainsi à 28 le nombre de nouveaux accords de coopération entre les pays. Ont été signés :

9-4.jpg

1 – Accord de coopération en matière de Pêches Maritimes et d’Aquaculture : cet accord a pour objet de fixer les principes et les modalités de mise en œuvre, dont notamment la formation maritime, la recherche halieutique, l’aquaculture, les industries de transformation et de valorisation, la commercialisation des produits de la pêche et la lutte contre la pêche illicite.

2 – Convention de partenariat pour le Développement de l’Energie Solaire: cette convention vise à mettre en place des projets de partenariat visant le développement de l’énergie solaire au Sénégal, à travers notamment, « le renforcement du cadre institutionnel », « le développement de méthodes et d’outils pour la prospection et la qualification de sites appropriés », et aussi « le déploiement de sujets transversaux Développement industriel et Veille Technologique ».

1-22.jpg

3 – Accord relatif à l’Echange de Bourses d’Etudes et de Stage au profit des Etudiants et Cadres marocains et sénégalais: ce protocole vise à promouvoir davantage leur coopération dans les domaines culturel, scientifique, technique et socio-économique, ainsi que dans des secteurs d’intérêt commun.

4 – Accord entre Casablanca Finance City Authority et l’APIX: ce protocole vise à renforcer la coopération entre CFCA et l’APIX, pour la promotion des opportunités d’investissement au Sénégal par la CFCA auprès de l’écosystème des entreprises CFC, l’accompagnement des entreprises provenant de l’écosystème CFC. Dans cette perspective, CFCA offre la possibilité à l’APIX d’établir un relais local au sein de CFC pour se rapprocher de la communauté des entreprises rayonnant en Afrique à partir de Casablanca.

4-14.jpg

5 – Convention entre le Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc et l’Etat du Sénégal: les parties décident de collaborer pour la levée de fonds sur le marché financier de l’UEMOA à hauteur de 30 milliards de FCFA.

6 – Accord entre Attijariwafa Bank et l’APIX: les domaines de collaboration de l’APIX et du Groupe Attijariwafa Bank s’étendent aux aspects suivants: échange d’information, promotion de l’investissement au Sénégal sur l’ensemble des pays de présence d’Attijariwafa Bank.

8-7.jpg

7 – Convention de financement pour la réhabilitation du Ranch de Doly entre Attijariwafa Bank et la République du Sénégal: cet accord est destiné à encadrer le financement complémentaire des travaux de construction du mur de clôture pour la sécurisation du Ranch de Doly.

8 – Accord entre l’Etat du Sénégal, la Bank of Africa Capital Holding et Marilys BTP Sénégalais: pour la mise en place d’un financement bancaire au profit de Marylis BTP pour la construction d’une seconde université à Dakar.

7-7.jpg

9 – Accord de coopération stratégique pour le développement de projets d’énergie renouvelables intégrés dans le programme de la Grande muraille verte entre Green of Africa et le FONSIS Sénégalais: ce protocole a pour objet de formaliser l’intention des parties de coopérer de façon durable afin d’étudier des opportunités conjointes de développement, de réalisation, et de financement de projets d’énergie renouvelables.

10 – Accord entre Etat du Sénégal, Bank of Africa Capital Holding et le FONSIS: cette convention a pour objet de définir les principes généraux de la mise en place d’une dette bancaire au profit du FONSIS aux fins de lui permettre de financer son programme d(investissement au titre de l’année 2015.

10-4.jpg

11 – Convention de partenariat entre Atlantic micro-finance for Africa du Maroc et le Ministère des Finances du Sénégal: l’objet est de collaborer pour la mise en place d’un programme de micro finance qui a pour but de permettre à des personnes économiquement fragiles de créer ou de développer leur propre activité de production ou de service, et de disposer d’un ensemble de services financiers en vue d’assurer leur insertion économique.

12 – Convention d’Investissement entre la Société Douja Promotion (Groupe Addoha Sénégal) et la République du Sénégal: l’objet de ce protocole d’accord est que Addoha Sénégal s’engage à réaliser dans un délai de 24 mois le programme de la Cité de l’Emergence par ses propres soins (soit par le biais d’entreprises de travaux ou de prestations de services…)

11-3.jpg

13 – Convention de financement entre le Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc, Douja Promotion Groupe Addoha et le ministère des finances du Sénégal: cette convention a pour but de permettre le financement de prêts dits d’acquéreurs, visant à permettre – entre autres – aux fonctionnaires de l’Etat du Sénégal et aux salariés du secteur privé, de bénéficier des logements construits par le Groupe Addoha.

14 – Convention de financement entre l’Etat du Sénégal, la Coopérative Nationale d’Entreprises de Transport de Marchandises du Sénégal et Bank of Africa Capital Holding du Maroc: ce protocole a pour objet de définir les principes généraux de la mise en place d’un financement bancaire au profit de la CNETM aux fins de lui permettre de financer le projet de renouvellement de huit cent (800) camions de son parc de gros porteurs.

12-4.jpg

15 – Mémorandum d’entente relatif à la création de la Cité des affaires de ;’Afrique de l’Ouest. Ce qui porte à 28 le total des nouveaux accords entre les deux pays qui viennent s’ajouter aux dizaines d’accords antérieurement signés.

La mise en place de ce Groupe d’impulsion économique a aussi été caractérisée par la forte implication des secteurs privés marocain et sénégalais qui co-président les différentes commissions mises en place pour une mise en œuvre optimale.