Grippe H7N9 : un troisième décès enregistré à Hong Kong !

Un homme âgé, qui avait séjourné en Chine peu auparavant, au lendemain de l’abattage massif de volaille vivante chinoise, vient de décéder. Ce décès, selon Hong Kong, est lié à la grippe aviaire H7N9.

Un homme de 75 ans qui s’était rendu dans la ville de Shenzhen (sud), est mort ce mercredi 29 janvier 2014 au matin. C’est ce qu’a déclaré un porte-parole du ministère de la Santé, confirmant une information de presse, sans plus de précision, relève Le Figaro qui cite l’AFP.

Le site indique que les craintes d’une épidémie dans un pays traumatisée par la crise du SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère) en 2003 se sont ravivées après la mort récente de deux hommes, porteurs de la souche H7N9, après un séjour en Chine. En effet, le 26 décembre dernier, un homme de 80 ans est décédé, après un séjour également à Shenzhen, juste de l’autre côté de la frontière entre la Chine et la région administrative spéciale. Un autre homme, âgé de 65 ans, est mort le 14 janvier dans les mêmes circonstances.

Ce mardi, 20 000 poulets ont été abattus après la découverte d’un foyer de grippe aviaire parmi des volailles importées de Chine populaire. Le marché de Cheung Sha Wan, unique marché de volaille en gros à Hong Kong, sera fermé pendant 21 jours pour désinfection.