Grippe H7N9 : craintes d’une contagion d’homme à homme !

La mort d’un homme de 75 ans, ce mercredi matin, à Hong Kong, suite à une contagion à la grippe H7N9, a fini d’installer la peur en Asie. L’on craint une contagion directe d’homme à homme.

La mort d’un homme de 75 ans, ce mercredi matin, à Hong Kong, suite à une contagion à la grippe H7N9, a fini d’installer la peur en Asie. L’on craint une contagion directe d’homme à homme.

L’homme qui s’était rendu dans la ville de Shenzhen (sud), est le troisième cas de décès après celui du 26 décembre dernier, alors qu’un autre homme de 80 ans décédait dans les mêmes circonstances. Auparavant, plus précisément le 14 janvier, un autre homme âgé de 65 ans, est mort aussi dans les mêmes circonstances.

La Chine est confrontée depuis l’hiver 2013 à des contaminations par le virus H7N9 ayant touché 110 personnes et fait 22 morts. Les virus de la grippe aviaire de sous-type H5, H7 et H9 existent depuis longtemps chez les oiseaux et peuvent provoquer des infections chez les humains, le plus souvent par contact direct avec des volailles d’élevage contaminées. Les virus de sous-type H7 circulent normalement chez les oiseaux et avaient largement épargné l’homme jusqu’à l’apparition du virus H7N9, l’an dernier, en Chine, où sa propagation semble avoir été favorisée par les marchés aux volailles vivantes.

Les scientifiques redoutent qu’une mutation d’une des souches virales de la grippe aviaire favorise des contaminations d’homme à homme. Ce qui pourrait déclencher une pandémie.