Grippe aviaire : le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte interdisent la volaille française

Plusieurs pays d’Afrique, notamment l’Algérie, le Maroc, l’Egypte et la Tunisie, ont interdit l’importation de volailles en raison des cas de grippe aviaire survenus en France.

Plusieurs pays, dont l’Algérie et la Tunisie, ont interdit l’importation de volailles en raison des cas de grippe aviaire survenus en France. C’est ce qu’a rapporté, ce dimanche 6 décembre 2015, RFI sur son site Internet.

Il y a quelques jours, un foyer de grippe aviaire a été découvert en Dordogne, dans la région Aquitaine, en France, poussant huit pays d’Asie et d’Afrique du Nord à arrêter provisoirement leurs importations de volaille française.

Outre l’Algérie, l’Egypte, le Maroc et la Tunisie, la Corée du Sud, le Japon, la Chine et la Thaïlande ont décidé de fermer leurs frontières à la volaille française, suscitant l’inquiétude des producteurs. En revanche, les pays de l’Union Européenne et ceux du Golfe, qui comptent parmi les principaux clients de la France, continuent à acheter la volaille provenant de l’hexagone.

Malgré la grosse inquiétude, les producteurs ne cèdent pas au catastrophisme puisque l’Union Européenne et l’Arabie Saoudite, les plus gros clients, n’interrompent pas leurs importations, notamment en cette période de fête de Noël, les dindes sont principalement consommés dans l’Union Européenne. A noter que l’Arabie saoudite importe 30% de la volaille française